Retour du train en gare de Saint-Pol : les premiers voyageurs attendus le 26 avril


Publicités

« Voie B : attention à la manœuvre d’un train. » Elle est de retour ! La suave voix de Simone Hérault annonce à nouveau les allers et venues sur les rails de la gare de Saint-Pol-sur-Ternoise. Depuis quelques jours, des trains circulent sur les voies, dimanche compris : « Les opérations d’essais ont débuté mi-mars sur la ligne St-Pol-Béthune et commenceront mi-avril sur la ligne St-Pol-Etaples. Cela consiste à faire circuler des trains sans voyageur et à vérifier la bonne géométrie de la voie ferrée », explique la communication de SNCF Réseau. Pour le retour des voyageurs, il faudra encore patienter quelques jours : la réouverture de la ligne est prévue le lundi 26 avril à 5h27 avec un départ pour Étaples. Pour l’instant, aucun report n’est annoncé, malgré la crise sanitaire qui aura déjà retardé de près de huit mois le retour des liaisons ferroviaires.

Rallier Béthune en 33 minutes et Étaples en 53 minutes

Depuis septembre 2017, les usagers de la ligne reliant le Ternois à la Côte d’Opale ont été contraints de prendre les cars de substitution ou de trouver des solutions alternatives, voire à renoncer à leurs déplacements. Alors qu’il fallait entre 1h23 et 1h48 pour rallier Étaples depuis Saint-Pol en bus, les nouveaux rails permettront d’effectuer ce même trajet en à peine une heure (entre 53 minutes et 1h02). De la même manière, sur la ligne Saint-Pol-Béthune, où la vitesse avait été réduite à 40 km/h compte tenu de l’état des voies, les TER pourront atteindre 80 km/h, réduisant le temps de trajet à 33 minutes (contre 1h02 en car). Néanmoins, à la réouverture, les deux modes de transport continueront de se partager les liaisons entre Saint-Pol et Béthune : dix seront assurées en train et autant en car en semaine. Par ailleurs, les trajets vers et depuis Arras seront toujours effectués en autocar : la circulation ferroviaire a été suspendue l’automne dernier et les travaux de rénovation de la ligne doivent démarrer en mai prochain et se prolonger jusqu’à la rentrée scolaire 2022. L’étoile de Saint-Pol n’en aura pas fini pour autant avec la modernisation puisqu’elle fait partie des lignes ouvertes à la concurrence par la région Hauts-de-France. Le futur concessionnaire, qui arrivera fin 2023 au plus tôt, aura de belles lignes toutes neuves : de quoi faire rêver les plus grandes compagnies ferroviaires européennes, mais surtout les voyageurs du Ternois qui attendent le retour de leurs trains sur les quais de Saint-Pol.


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *