Le planning des travaux déraille suite à la crise sanitaire : la réouverture des lignes reportée à 2021


Publicités


« Suite à la crise sanitaire, la réouverture de la section Saint-Pol – Béthune est reportée à 2021. » Il devrait en être de même pour la ligne reliant le Ternois à Étaples. La circulation devait initialement reprendre sur ces deux lignes au mois de septembre, mais la crise sanitaire et le confinement ont fait dérailler le planning. « Au mois d’août, nous serons en mesure de fournir un planning formel et précis des travaux », annonce Pierre Balteaux, directeur des travaux pour SNCF Réseaux.  Les opérations ont été suspendues durant sept semaines, de mi-mars jusqu’au 4 mai, mais elles n’ont pas pu reprendre totalement normalement : « Des entreprises ont réussi à retrouver une cadence normale, mais d’autres ont pris du retard supplémentaire. Certaines ont mis en place des mesures accélératives pour rattraper les cadences », assure Pierre Balteaux. Ainsi, des opérations nocturnes sont réalisées, alors qu’elles n’étaient pas prévu au départ : « Il s’agit de rattraper le retard mais c’est aussi pour faire face aux fortes températures qui peuvent avoir un impact sur le rail », explique Pierre Balteaux.

Ralentissements sur la ligne Saint-Pol – Arras en attendant les travaux, décalés à 2021

Pour l’instant, impossible pour lui de donner un calendrier prévisionnel, ou de dire si la fin des travaux aura quelques semaines, voire plusieurs mois de retard. Quant à la troisième branche de l’étoile ferroviaire, la ligne d’Arras, elle sera également impactée par le décalage : les travaux prévus ne pourront débuter qu’une fois ceux des deux autres lignes terminés, personne ne sait donc dire quand. Les trains continueront de relier Saint-Pol et Arras, mais à moindre vitesse : « L’infrastructure est vieillissante, ce qui nous oblige à ralentir la circulation sur le tronçon entre Saint-Pol et Tincques. Les trains devraient être décalés entre trois et dix minutes. Néanmoins, nous pourrons maintenir la ligne encore une année supplémentaire, on a bon espoir d’avoir fini les travaux sur les deux autres branches d’ici-là. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page