Tous ceux qui veulent nettoyer le monde ont rendez-vous à Saint-Pol samedi matin


Publicités

Alors que de gros dégueulasses balancent tous les jours des tonnes de déchets dans la nature, le « World CleanUp day » (« journée mondiale de nettoyage de la planète ») est le rendez-vous annuel pour limiter un peu les dégâts et prendre conscience du désastre à l’œuvre. Ainsi, chaque année, partout dans le monde, des citoyens se mobilisent pour ramasser les déchets abandonnés dans l’espace public : l’opération est déclinée dans cent quatre-vingts pays, de l’Australie au Canada, en passant par la Syrie ou le Nigeria. En France, quelque six cent cinquante événements sont organisés et le club Rotaract de Saint-Pol propose trois heures de mobilisation samedi matin pour « rassembler le plus de monde possible afin de ramasser les déchets dans notre ville, de changer les comportements et d’éveiller les consciences ». Évidemment, ce n’est pas une journée de nettoyage qui va résoudre ce problème mondial, voire universel, mais elle permet de se rendre compte de la quantité et de la diversité des détritus qu’on trouve dans les rues, les parcs, au bord des routes, dans les rivières et forêts… Bref, dans tous les espaces investis par les animaux humains. Malgré le drame à l’œuvre, l’événement se veut joyeux et fédérateur : tout le monde peut participer, petits et grands, et la bonne humeur est requise, en complément des gants, bottes et masques. En plus du Rotaract, les Scouts de France et Happy Asso seront de la partie, soutenus par la ville de Saint-Pol et TernoisCom dont la déchèterie recueillera l’ensemble des saloperies collectées pour la pesée finale.

Le zéro déchet, c’est bien ; la transition écologique, c’est mieux.

Évidemment, la meilleure solution pour éviter de retrouver des déchets dans la nature consiste à en limiter la production : à Saint-Pol, « L’Épicerie d’aujourd’hui » propose des produits sans emballage et la boutique sera présente sur la place de la mairie pour exposer ses alternatives. De plus, Virginie Catalan et Marianne Briois, du collectif « Deux petits pois dans le bocal » tiendront un stand pour pousser un peu plus loin la réflexion sur les sujets environnementaux : « On souhaite vraiment sensibiliser les gens et les amener à réfléchir autour de la transition écologique. Notre but est de montrer que, même à la campagne, on peut préserver les ressources, consommer moins et différemment, prôner la sobriété heureuse. On a vraiment envie de partager tout cela, de sensibiliser et d’informer la population, de transmettre des astuces pour être un peu plus écologiquement compatible avec notre planète. L’idée est que tous puissent venir nous rencontrer, nous poser des questions sur leurs freins, leurs résistances. En plus, on a plein de projets pour l’année à venir ! » Alors, ce n’est pas une opération de ramassage des déchets qui va sauver le monde, mais peut-être permettra-t-elle de faire évoluer les mentalités et de rassembler ceux qui se préoccupent de l’avenir de notre planète. Il faudra évidemment recommencer l’opération l’année prochaine, mais après tout, comme l’écrivait Albert Camus : « Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

« World CleanUp Day » à Saint-Pol-sur-Ternoise le samedi 19 septembre, de 9h30 à 12h30. Rendez-vous devant la mairie à 9h30 avec gants, bottes, masque et bonne humeur.


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *