Silence assourdissant autour de l’Ehpad l’Oasis de Saint-Pol, frappé par la Covid-19


Publicités

Où en est la crise sanitaire à l’Ehpad l’Oasis de Saint-Pol ? Franchement, on n’en sait rien. Les dernières informations officielles faisaient état d’un « cluster actif de dix-sept résidents », dans un courrier diffusé jeudi aux familles. Depuis, malgré plusieurs sollicitations auprès de la direction du Centre hospitalier du Ternois et du Groupe hospitalier Artois-Ternois, dont dépend l’Ehpad, impossible d’avoir la moindre déclaration officielle sur la situation : une conférence de presse est promise depuis samedi, mais on l’attend toujours. La dernière remonte au mardi 12 janvier : Claire Vincent, directrice du centre hospitalier, et le docteur Soadjédé se félicitaient alors d’une « maîtrise remarquable de la situation » après la détection de quatre cas de Covid-19 à l’Oasis, assurant que « la contamination a été contenue très rapidement ». Le duo expliquait également que seuls les cas contacts et les personnes présentant des symptômes de la Covid-19 avaient été testés et que les autres avaient été vaccinés. Ils soulignaient également l’importance de la transparence et de l’information des familles. Le lendemain, lors de la publication de notre article, plusieurs messages et commentaires s’étonnaient des informations fournies : « Vous êtes bien loin de la réalité », « Du blabla, votre source est loin d’être bonne », entre autres.

Aucune communication depuis jeudi malgré une situation qui se dégrade

Alors, jeudi dernier, on a envoyé un premier message au centre hospitalier pour demander ce qu’il en était. Samedi, après avoir eu connaissance de la découverte de treize nouveaux cas suite à une campagne de dépistage systématique – qui était exclue quelques jours auparavant, on a de nouveau sollicité le service communication du groupe et la directrice du centre hospitalier : pas de réponse pour cause de week-end, dont acte. Lundi matin, appel au service comm’ qui indique à nouveau qu’une conférence de presse va être organisée. Même question ce mercredi matin, même réponse du service. Depuis, silence.

Pendant ce temps, on a évidemment essayé d’en savoir plus, auprès de salariés, de représentants du personnel, de l’Agence régionale de santé, le président du conseil de surveillance du centre hospitalier, le maire de Saint-Pol… Aucun salarié du CHT ne veut s’exprimer sur la situation, certains évoquant même la « peur des représailles ». Les autres assurent n’être au courant de rien concernant les résidents, mais plusieurs attestent que de nombreux agents de l’Ehpad l’Oasis sont en arrêt maladie. La semaine dernière, la directrice du centre hospitalier assurait qu’aucun ne l’était à cause de la Covid-19, reconnaissant néanmoins que certains salariés étaient positifs, mais asymptomatiques, et continuaient à travailler auprès de résidents déjà contaminés. Quant au nombre de résidents de l’Ehpad touchés, les rumeurs vont bon train, mais impossible de confirmer quoi que ce soit, tant que la direction se mure dans le silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *