Saint-Pol : le rapport de la Chambre régionale des comptes sera présenté mercredi au conseil municipal


Publicités

Avant-première exceptionnelle mercredi soir à Saint-Pol avec la présentation du rapport d’observations définitif de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la commune depuis 2015 au conseil municipal. Évidemment, le titre est très formel et peu racoleur, mais ce rapport va peut-être enfin faire la lumière sur les “affaires” mises sur la place publique par le maire, Benoît Demagny, à l’été 2020, quelques semaines après son arrivée à la tête de la ville. Ainsi, deux agents municipaux – dont le directeur général des services – avaient été mis à pied pour des soupçons de détournements de fonds et de complicité, l’ensemble portant sur un montant de près de 125 000 euros (15 000 euros au préjudice de la ville et 110 000 euros pour TernoisCom, au titre du syndicat intercommunal chargé de l’assainissement) : le parquet d’Arras avait confirmé l’ouverture d’une enquête mais depuis, aucune information n’a filtré sur le fond du dossier.

De nouvelles fausses délibérations mises à jour par la Chambre régionale des comptes

Au même moment, le maire de Saint-Pol se séparait de la collaboratrice de son prédécesseur qui occupait un poste créé frauduleusement, par une fausse délibération qui n’avait pas été ratifiée par le conseil municipal – ce qui a donné lieu à une bataille juridique loin d’être terminée entre le maire et l’ancienne collaboratrice. Par ailleurs, Benoît Demagny a expliqué au conseil municipal que les finances de la commune étaient exsangues, ce qui empêchait de mener à bien les ambitieux projets annoncés durant la campagne. Le rapport de la Chambre régionale des comptes devrait faire la lumière sur ces éléments : les magistrats ont épluché la comptabilité et les documents liés à la gestion de Maurice Louf et de son équipe depuis 2015 – alors que les détournements de fonds présumés remonteraient à 2012. D’après nos informations, le rapport aurait notamment identifié plusieurs fausses délibérations, en plus de celle ayant permis l’embauche de la collaboratrice de l’ancien maire. Le document devrait également revenir dans le détail sur la gestion financière de la commune durant la période étudiée. S’il est confidentiel jusqu’à sa communication au conseil municipal, tout le monde pourra ensuite lire la prose toujours polie mais intransigeante de la Chambre régionale des comptes et apprécier la gestion de l’équipe de Maurice Louf, qui aura l’occasion d’apporter ses réponses écrites, ainsi que devant l’assemblée. L’ordre du jour ne comporte que deux points : la présentation du rapport de la CRC et une communication sur les décisions prises par le maire. Seules trente personnes seront admises dans le public à la salle des fêtes, mais la réunion sera retransmise sur la page Facebook personnelle de Benoît Demagny. Incontestablement, il s’agit là de la publication la plus attendue de la rentrée politique et littéraire du Ternois. Préparez le pop-corn !

-> Ordre du jour du conseil municipal du mercredi 22 septembre 2021 à 18h30


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *