Près de quatre cents licenciés pour porter au plus haut les couleurs de l’US Saint-Pol

« Ça fait vingt-et-un ans que nous évoluons en ligue et nous devons y rester », annonce le président de l’US Saint-Pol, alors que les seniors se retrouvent pour leur premier entraînement de la saison. L’occasion pour Gérald Delforge de présenter une partie des recrues qui doivent permettre au club phare du Ternois d’atteindre ses objectifs. Pour compenser la perte de douze seniors (départs ou arrêts), douze nouveaux sont arrivés, auxquels s’ajoutent quatre anciens U18 : au total, soixante-deux joueurs vont alimenter les trois équipes seniors. « Actuellement, notre effectif est au complet. On a récupéré des joueurs de Doullens, Montreuil, Béthune, Arras ou Tincques. On en a aussi quelques-uns venus de Frévent et de Croisette, mais on ne veut pas piller les autres clubs du secteur », assure Gérald Delforge.

Jouer le haut du tableau pour les seniors et défendre les couleurs du club dans le Ternois

Plus que le maintien, l’équipe première doit viser le haut du tableau, selon le président : « Le championnat sera très relevé, avec de grosses équipes, notamment Le Portel qui est une réserve de national 3. Nous affronterons aussi des clubs proches comme Bruay, Doullens, Isbergues ou Avion. L’objectif est de finir dans la première moitié du tableau. La montée serait la cerise sur le gâteau, mais ce sera très difficile. L’important est de réussir un bon début de championnat, pour ne pas jouer dans l’urgence en fin de saison, et d’être solide à domicile. L’année dernière, les joueurs ont fait le boulot devant leur public. Ils ont fait honneur aux spectateurs. » Pour encadrer l’équipe fanion, un trio a été désigné, avec Romain Frelier en tant qu’entraîneur, épaulé par Sébastien Hoguet, ainsi qu’Adrien Loyer qui évoluera également sur le terrain, comme l’explique le président : « J’ai souhaité qu’un joueur intègre l’encadrement de l’équipe pour que l’entraîneur prenne bien la température du vestiaire, pour avoir un relais entre les joueurs et l’encadrement. » Ce choix s’est également appliqué aux deux autres équipes seniors. Pour l’équipe B, c’est Martin Santerre qui intégrera l’encadrement avec Johan Capy et Reynald Kazmieczak, avec également pour objectif de jouer le haut du tableau. Enfin, pour l’équipe C, Nicolas Choquet assurera la liaison entre le vestiaire, l’entraîneur Patrice Sardin et son adjoint Christian Pruvost. Evoluant en D6, elle devra surtout défendre les couleurs de l’USSP sur les terrains du Ternois puisqu’elle rencontrera de nombreux clubs du secteur, tels que Boubers-sur-Canche, Croisette ou la Vallée de la Ternoise.

Une deuxième équipe chez les féminines et les U18

Dans l’autre vestiaire, les femmes sont aussi de plus en plus nombreuses : si l’USSP avait retrouvé une équipe féminine l’an dernier avec dix-huit joueuses, elles seront vingt-cinq cette saison. « Nous allons constituer deux groupes qui vont évoluer dans le championnat de féminines à sept. Nous avons beaucoup de joueuses qui s’essaient au football, nous avons donc préféré des équipes à sept plutôt qu’à onze pour qu’elles découvrent la compétition », explique Gérald Delforge qui compte déjà près de quatre cents licenciés au club, dont les deux tiers chez les jeunes. Avec quarante-cinq joueurs, les U18 aligneront deux équipes, l’une en D1 et la seconde en D3 : « Les U18 s’étaient maintenus en ligue l’année dernière, mais nous avons été rétrogradés administrativement car nous n’avions pas alors d’équipe U17 engagée en championnat », regrette le président. Toujours pas de U17 cette saison, mais toutes les autres tranches d’âge sont fournies : une équipe U15/U16, une U14, trois U13 et U11, puis les U9 jusqu’à U5 avec l’école de foot. Sans oublier les vingt-cinq vétérans, dont le président qui chausse encore les crampons à l’occasion, même s’il se sent plus utile au bord du terrain : « J’ai une grosse équipe de bénévoles qui me font confiance et qui suivent le club. Tout le monde est très impliqué et contribue à faire vivre le club. Notre fonds de commerce, c’est l’humain. On est tous mobilisés pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. » Bénévoles et dirigeants du club, ainsi que quelques supporteurs, étaient déjà présents au stade de la Cavée pour la reprise de l’entraînement des seniors et l’accueil des nouveaux joueurs, mais aussi pour le plaisir de se retrouver, en attendant la reprise des championnats. L’équipe fanion débutera le 1er septembre avec le premier tour de Coupe de France, puis attaquera le championnat avec un déplacement à Béthune.

Revenir en haut de page