Jérôme Jossien présente la liste « Bien vivre à Pernes » et son programme

Après avoir annoncé sa candidature début janvier avec deux autres conseillers municipaux dissidents, Jérôme Jossien a dévoilé sa liste et son programme. « Nous avons une liste de vingt-et-une personnes. J’aurais pu aller jusqu’à plus de trente avec tous ceux qui sont intervenus dans notre projet. Plus on est de fous, mieux c’est pour travailler. » Âgés de trente-deux à soixante-dix ans, les colistiers sont issus des différents quartiers de la commune : « Ils seront les ambassadeurs de leur quartier. Toutes les générations sont représentées. Certes, on n’a pas de très jeunes, mais c’est difficile de les impliquer. Quelques jeunes souhaitent monter un conseil municipal des jeunes. J’ai toujours été favorable à cette idée, mais elle n’a jamais abouti. Il est hyper important d’avoir l’avis des jeunes et leurs propositions pour coller au plus près de leur réalité et de leurs attentes. »

Trouver des solutions aux problèmes de mobilité des aînés

Depuis qu’il a annoncé sa candidature, l’ancien adjoint de Jean-Marie Olivier – qui a annoncé qu’il ne se représenterait pas – est entré en campagne, sollicitant l’avis des habitants lors de ses opérations de tractage et de porte-à-porte afin d’enrichir son programme. « Dans les idées que nous avons recueillies, il y a par exemple les questions liées à la mobilité : les personnes âgées disaient qu’elles bénéficiaient du bus et du transport à la demande de TernoisCom, mais pas à l’intérieur de la commune. En lien avec Lien+ ou un transporteur de personnes à mobilité réduite, on pourrait lancer une convention au moins pour permettre aux aînés de se rendre le jeudi au marché, à la poste, et caetera. Quelques jeunes nous ont suggéré de monter des espaces de coworking : on a des salles de réunion à la mairie qui ne servent pas tous les jours, alors ouvrons la maison du peuple à ces jeunes qui ont besoin d’espace. »

Une réunion publique pour détailler les actions du programme

Jérôme Jossien propose également de mettre en œuvre le dispositif de cantine à un euro et de supprimer le jour de carence à la cantine : si un enfant est absent pour raison médicale, il n’aura pas à payer son repas. Parmi les propositions de la liste, on retrouve également le fait de réserver les jobs d’été aux jeunes de Pernes, la mise en place d’un budget participatif, le ramassage des papiers et cartons pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, la réduction de la vitesse sur les principaux axes routiers ou encore l’ouverture de la mairie le samedi pour accueillir les personnes qui travaillent. « On détaillera tout cela lors de notre réunion publique. Certes, nous n’allons pas tout faire en un an : l’accessibilité ou la restauration des bâtiments publics devront être traitées sur le long terme », précise Jérôme Jossien qui invite les Pernois à une réunion publique le mercredi 11 mars, à 19h, à la salle des fêtes.


Les candidats de la liste « Bien Vivre à Pernes » :
Jérôme Jossien, Ludivine Hémery, Frédéric Jazwiecki, Patricia Ringuet, Ludovic Wagon, Valérie Pierre, Frédéric Bialorucki, Catherine Derisbourg, Nicolas Grandsart, Jessica Wallart, Maxime Sagot, Dominique Soltys-Blottiau, Stephan Sailly, Simone Leclercq, Ludovic Quidé, Sandrine Dupretz, Laurent Da Silva, Caroline Sainpol, Gabriel Salmon, Catherine Bréhon, Jonathan Dumur.


Nous n’avons pas été sollicités par la liste « Pernes, notre ville », dont voici les candidats :
Geneviève Jansoonne-Czajka, Richard Lewandowicz, Hélène Merlin, Jean Delrue, Emeline Bruyant, Gérard Blaringhem, Virginie Pinto, Gérard Delecourt, Céline Belval, Frédéric Lalloyer, Pascale Afanasjew, Eric Doolaeghe, Sophie Donnaint, Thibaut Cardon, Stéphanie Bugnon, Noël Lambert, Emeline Bialy, Mathieu Collier, Isabelle Petermann.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page