Quatre élus du Ternois pour défendre la droite et le centre dans le canton de Saint-Pol


Publicités

« Notre candidature n’est pas politique, mais plutôt axée sur des projets. Nous sommes des élus qui se connaissent, qui travaillent ensemble depuis un moment. Nous avons constaté que nous partageons les mêmes orientations et réflexions sur le rôle de conseiller départemental », lance Ingrid Gaillard, candidate aux élections départementales pour le canton de Saint-Pol. Elle est en binôme avec le titulaire sortant, Claude Bachelet, élu en 2015 avec Ginette Beugnet, aujourd’hui concurrente : « Le binôme n’a pas marché. Elle a évolué politiquement et s’est écartée du groupe », selon le conseiller sortant. Le binôme assume être issu « des familles de la droite et du centre » mais évacue les étiquettes. Claude Bachelet fait partie du groupe “Union Action 62”, rassemblant les élus de la droite et du centre au conseil départemental ; Ingrid Gaillard est suppléante du député Bruno Duvergé, qui siège dans la majorité présidentielle, néanmoins, aucun logo de parti ne figure sur leur tract : « Il ne faut pas se tromper d’élection. On savait qu’on allait se faire attaquer là-dessus : nous sommes trois de droite et une du centre. Avec Ingrid, nous partageons des valeurs communes de fidélité, de respect de la parole donnée. Le conseil départemental a un important volet social, mais il faut développer l’économie pour que le social fonctionne, sortir de l’assistanat et apporter des solutions aux employeurs », considère Claude Bachelet, approuvé par sa colistière : « Le RSA doit être un tremplin, il faut lever les freins du retour à l’emploi. C’est notre objectif commun. Danielle Vasseur (NDLR : suppléante et adjointe à Saint-Pol en charge de l’action sociale) et moi avons une expérience sur les sujets touchant à la solidarité. Nous sommes complémentaires et si nous sommes élus, nous siégerons dans les commissions selon nos expertises. »

« Nous n’avons pas besoin d’afficher notre attachement à la ruralité, c’est une évidence pour nous. On vit en milieu rural, c’est un choix, on ne le subit pas. »

Ingrid Gaillard, candidate aux élections départementales pour le canton de Saint-Pol

Évidemment, si Ingrid Gaillard décroche un siège au conseil départemental, elle devra se mettre en retrait de son poste d’assistante sociale pour le département et pourra se consacrer intégralement à ses mandats. Le quatuor est constitué d’élus du Ternois, cumulant déjà plusieurs écharpes, ce qui constitue un atout selon le maire de Croisette, vice-président à la communauté de communes et conseiller départemental : « Cela nous permet d’être ouvert et bien au courant de ce qu’il se passe. J’ai toujours assumé mes mandats, je n’ai raté qu’une séance de la commission permanente au conseil départemental. Notre canton est calqué sur le territoire de TernoisCom – sauf l’auxilois – et nous avons une bonne connaissance des projets en cours. Pour développer le Ternois, le département est essentiel. Nous avons le réseau nécessaire pour travailler avec les différentes collectivités. Le département est un peu le maillon qui peut tout entraîner, avec les mairies, les intercommunalités, la région, l’État, mais aussi l’Europe. » Les quatre candidats sont déjà très présents dans la vie politique locale, ce qui atteste de leur ancrage territorial : ce quatuor est ainsi le seul dont tous les membres habitent dans le canton. « Pour nous, il était évident que les candidats soient du canton. Il faut être sur le territoire pour mesurer les attentes des habitants et les effets des mesures qui sont prises. Nous n’avons pas besoin d’afficher notre attachement à la ruralité, c’est une évidence pour nous. On vit en milieu rural, c’est un choix, on ne le subit pas », assume la maire de Flers, approuvée par le suppléant et maire de Tangry, Olivier Rigot : « Avec la crise, on a vu que les communes rurales avaient une belle carte à jouer, mais il faut donner les moyens aux villages d’accueillir de nouveaux habitants. »

« C’est le territoire qui est en jeu et on pense qu’on va réussir ensemble. On a labouré le terrain durant le premier mandat, on va maintenant récolter ce qu’on a semé. »

Claude Bachelet, conseiller départemental sortant et candidat à sa réélection

Les candidats ont d’ailleurs choisi pour slogan “Le Ternois au cœur du département”, pour témoigner de leur enracinement : « Cela montre à la fois notre attachement à ce territoire et la position centrale du Ternois dans le département. J’ai insisté pour sauver la Maison du Département Solidarité – MDS – de Saint-Pol, sinon le service de proximité aurait été renvoyé à Montreuil. Ça fait quatre ans que je me bats pour achever le contournement de Saint-Pol et obtenir un échangeur au niveau du circuit de Croix. Celui de Ligny va voir le jour : c’est le résultat d’un travail de terrain, il a fallu vingt ans pour obtenir le rond-point d’Humières. Ce sont des combats qu’on mène au quotidien », détaille Claude Bachelet en guise de bilan : « Ce premier mandat était un plaisir et une belle expérience. Le département a de sacrés challenges à relever dans le domaine du handicap, de la mobilité, de l’éducation avec les collèges… D’ailleurs, celui de Saint-Pol aurait au moins besoin d’un bon coup de peinture – ce sera pour le prochain mandat. Le conseil départemental a un impact sur le quotidien des habitants et ses élus sont, comme les maires, des interlocuteurs de proximité. C’est le territoire qui est en jeu et on pense qu’on va réussir ensemble. On a labouré le terrain durant le premier mandat, on va maintenant récolter ce qu’on a semé. »


Autres candidats dans le canton de Saint-Pol aux élections départementales des 20 et 27 juin 2021
Centre droit : Ginette Beugnet – Hubert Degrève (Laëtitia Chabé-Journel ; Philippe Mayeur)
Parti Communiste Français : Raphaël Mequignon – Marie-Lise Rigaux (René Grandsir – Émilie Crombez)
Rassemblement National : Lydie Surelle – Bruno Roussel (Étienette Devoye – Jérôme Condette)


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *