Huit artistes et autant de styles à découvrir toute la semaine au musée Danvin


Publicités


Jusqu’au dernier jour d’août, le musée Bruno Danvin ouvre ses portes aux artistes locaux. À l’été 2018 déjà, Cathy Camus y avait invité des créateurs. Cette année, elle souhaitait renouveler l’opération durant toute une semaine, pour marquer la réouverture du musée pour la rentrée. Petite visite avec les exposants.

Marcelle Bernard-Lugez :
Habituée des lieux, Marcelle est aquarelliste depuis l’âge de dix-huit ans. Elle présente sur son stand l’histoire de l’aquarelle, ses techniques de peinture. Elle propose aussi quelques démonstrations de son art.

Geneviève Théry :

Venue de Pernes, l’artiste réalise des œuvres abstraites et colorées, peintes à l’acrylique, notamment une série de peintures mettant en scène trois personnages qui représentent ses petits-enfants. « Elle est assez excentrique, les œuvres correspondent bien à sa personnalité », commente Cathy Camus. Egalement plasticienne, Geneviève présente des bidons transformés et décorés à son goût.

Annick Monchy :

Venue de Sains-les-Pernes, elle confectionne avec patience et minutie des bijoux, des petits sacs de lavande ainsi que des trousses, la rentrée des classes arrivant très prochainement : des créations originales à rendre jaloux tous ses petits camarades !

Fabienne Calsina :

Artiste impressionniste ayant déjà exposé à deux reprises au musée Bruno-Danvin, Fabienne Calsina peint à partir de photos qu’elle réalise lors de ses balades, vacances ou en s’inspirant de photos de magasines qu’elle reproduit avec des touches de peinture à l’huile, dans son atelier de Saint-Michel.

Sandrine Campion :

Issue de l’univers de la musique, Sandrine s’essaie depuis deux ans à l’art de la photographie. Ses clichés sont aussi bien des animaux, des fleurs, des monuments ou des événements de la région. « J’aime tout ce qui est coloré. C’est ma première exposition et ça semble plaire », souffle, rassurée, la jeune artiste qui partage avec Cathy Camus la passion de la photo – bien que la première utilise un Nikon et la seconde un Canon, les amateurs apprécieront.

Emmanuel Degand :

Sculpteur de bois, il enrichit quelques-unes de ses créations avec de la peinture, afin de les rendre plus réalistes. Armé de son couteau à bois, il explique son travail et partage son amour du bois avec les visiteurs. Il ne sera présent que ce mercredi et ce samedi, mais les copeaux de bois de ses sculptures témoignent tous les jours de son passage.

Murielle Macrez :

Peintre adepte du pastel, Murielle dessine aussi bien des paysages que des personnages, avec la douceur si particulière à cette technique. Elle ne sera présente au musée Danvin que ce vendredi, mais ses œuvres parlent pour elle.

Georges Lebrun :

Venu de Contes, dans l’Hesdinois, Georges Lebrun est un spécialiste de la mosaïque. Pour des tableaux ou du mobilier, il assemble de petits morceaux de carrelage et divers matériaux pour constituer des œuvres en deux ou trois dimensions. Pour cette exposition, il a reproduit le blason de Saint-Pol avec ses petits carreaux.

En plus de ces expositions et rencontres avec les artistes, Cathy Camus propose ce mercredi un grand jeu pour découvrir le musée autrement, avec « La machine à remonter le temps» : « Les visiteurs sont invités à redécouvrir les collections permanentes du musée, à regarder autrement ce qu’il y a autour d’eux. A partir d’énigmes ou d’images associées, on propose aux participants de regarder autrement ce qu’il y a autour d’eux. C’est une autre façon de mettre en valeur les collections du musée » Entre les rencontres avec les artistes, leurs œuvres, les animations et la redécouverte des collections, les heures passent vite dans ce lieu hors du temps qu’est le musée Danvin.

Portes ouvertes aux artistes

Au musée Bruno-Danvin jusqu’au samedi 31 août, de 14h30 à 17h30.

Revenir en haut de page