Jean-Jacques Hochart propose gratuitement des outils d’enseignement à distance


Publicités


« Avec l’enseignement à distance, je suis dans mon élément : je retrouve le travail que je faisais à l’université ! » Maître de conférence retraité, Jean-Jacques Hochart a su transformer cette période de confinement en opportunité pour mettre ses compétences au service des autres. Depuis quelques années déjà, il dispense des cours d’anglais à distance et son dispositif a trouvé un nouveau sens avec la fermeture des établissements scolaires : « Pendant cette période, beaucoup vont découvrir tout le potentiel de ces outils et comment mettre l’informatique au service de la pédagogie. Petit à petit, une grande partie de l’enseignement va se tourner vers le télé-enseignement et ce que je propose va forcément intéresser beaucoup de monde », estime Jean-Jacques Hochart. Depuis le début du confinement, il travaille avec M. Basuyaux pour les élèves de CM2 de l’école La Fontaine : chaque jour, les enfants trouvent sur un site Internet les cours et exercices à réaliser. Le retraité offre son aide bénévolement et, malgré la masse de travail que cela représente, il souhaite que ses outils profitent à un maximum d’enseignants : « Je propose mes outils, mais j’apprends aussi aux enseignants à s’en servir. Je les ai développés pour l’enseignement de l’anglais, mais ils peuvent être utilisés pour toutes les matières : l’enseignant n’a pas à remettre en cause sa pédagogie, il ne doit pas s’adapter à un logiciel, c’est l’outil qui se met au service de l’enseignement. » La principale difficulté à laquelle se heurte Jean-Jacques Hochart est l’impossibilité de rencontrer les enseignants pour leur expliquer comment fonctionne son système : « Pour l’instant, nous ne pouvons avoir aucun contact direct. Je dois trouver des solutions pour présenter l’outil à distance, mais aujourd’hui, on a des solutions technologiques. » Le retraité continue ainsi d’apprendre et d’enrichir son système, en profitant des compétences techniques de ses amis. Chaque jour (et une bonne partie de la nuit), il travaille durant des heures pour offrir aux enseignants et aux élèves des solutions pour assurer la continuité éducative mais aussi pour envisager de nouvelles formes d’enseignements pour l’avenir : « Je suis reparti dans mes recherches et dans la construction d’outils pour les autres. Plus de personnes me contacteront, plus je pourrai enrichir mon système. »

Contact : 06.74.70.60.47 ou jjhochart@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page