Une journée pour faire des rencontres au Kes-West et créer sa boîte


Publicités

Une virée en boîte de nuit, en plein jour, pour créer sa boîte : un concept qui a séduit une quarantaine d’entrepreneurs du territoire d’Initiative Ternois-Artois-7 Vallées. Dans une ambiance plus détendue que dans un bureau – mais moins folle que les nuits habituelles – le grand hall du Kes-West a accueilli, mardi, une quinzaine de structures, professionnels et partenaires divers pour la création d’entreprise : « L’objectif est de réunir en un seul lieu tous ceux qui peuvent aider les créateurs d’entreprise, afin que ces derniers puissent repartir avec des réponses à leurs questions. Nous ne travaillons pas seuls, nous rassemblons les compétences des différents partenaires pour accompagner au mieux les porteurs de projet », insiste André Genelle. A l’issue de la journée, le directeur d’Initiative Ternois-Artois-7 Vallées est ravi des échanges qui se sont enchaînés entre les créateurs et les accompagnants : « Les porteurs de projet sont repartis avec des propositions de rendez-vous, d’accompagnement. Ils ont pu rencontrer des structures méconnues ou découvrir les aides dont ils peuvent bénéficier. Nous avons aussi accueilli cent cinquante élèves, venus du collège Saint-Louis et des lycées Châtelet et Mendès-France, ainsi que des mini-entreprises avec des élèves venus présenter leur projet. » Sans doute la première virée en boîte pour la plupart de ces jeunes : « On voulait trouver un lieu atypique,qui puisse accueillir tout le monde, avec divers espaces. Le Kes-West est aussi un modèle de réussite, parti d’une petite discothèque. C’est un élément d’attractivité du secteur. Cette journée est l’occasion de montrer en exemple des entreprises qui se développent sur notre territoire. » Ainsi, cette « Faites de l’initiative » s’est terminée en plus petit comité avec des élus, des chefs d’entreprises et, en tant qu’invités de marque, les sous-préfets Marc Del Grande et Philippe Vasseur – ancien journaliste, ministre de l’Agriculture, maire de Saint-Pol et actuel président de la mission pour la troisième révolution industrielle en Hauts-de-France (liste non exhaustive). Ce n’était pas la même folie que lors de la dernière venue de Keen V, mais pour les stars locales du développement économique, ce ne sont pas les autographes qui font le succès.

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee