Sports en Ternois : tous les résultats du week-end du 1er avril


Publicités

Seniors A (R3) : L’équipe A de l’USSP a été contrainte de déclarer un forfait général pour la fin de saison… à cause des gilets jaunes ! L’équipe compte un grand nombre de représentants des forces de l’ordre et le ministre de l’Intérieur a annoncé la mobilisation générale des policiers et gendarmes chaque week-end jusqu’au mois de juillet pour encadrer les manifestations hebdomadaires. Une catastrophe pour le président du club, dont le fils est lui-même joueur et engagé dans la gendarmerie : « Maintenir l’ordre, d’accord, mais maintenir le club en régionale, ça compte aussi ! » Gérald Delforge ne décolère pas et a enfilé une chasuble jaune en signe de protestation.


Seniors A (D4) : Coup de tonnerre pour l’équipe première de Monchy-Cayeux : alors qu’elle occupe la deuxième place du championnat avec huit victoires en treize matchs, rien ne laissait présager que son coach allait quitter le navire dans la dernière ligne droite. Julien Bailleul s’est vu proposer une offre qu’il ne pouvait refuser : reprendre le poste d’entraîneur pour l’équipe B du RC Lens, l’antichambre de la ligue 2. « J’ai toujours été fan d’Eric Sikora, en tant qu’homme, joueur ou entraîneur, alors c’est un honneur pour moi de marcher dans ses pas et de pouvoir porter les couleurs du RC Lens, confie Julien Bailleul, les larmes aux yeux. Evidemment, c’est difficile pour l’équipe de l’ASVT, mais nous nous sommes expliqués avec les joueurs et ils ont compris ma décision après que je leur ai payé une tournée. »


US Heuchin-Lisbourg

Seniors A (D5) : USHL 5-0 (forfait) Gonnehem C

Pour la quatrième fois depuis le début de la saison, les seniors A s’imposent par forfait alors qu’ils devaient accueillir ce 14e match du championnat. Les joueurs de Gonnehem n’ont jamais réussi à trouver le terrain de Lisbourg et à l’heure du coup d’envoi, ils étaient toujours en train de tourner dans les rues du village.


Seniors B (D7) : USCMB 27-0 Allouagne

Alors que l’équipe pointait à la dernière place du classement, un match hallucinant s’est déroulé dimanche sur le terrain de Monchy-Breton. Les locaux ont marqué vingt-sept buts, soit deux fois plus que depuis le début du championnat ! Personne ne s’explique ce miracle et toute l’équipe a fêté cette victoire jusque tard dans la nuit au siège du club, le café Chez Tartous & Cie. Sa patronne, Fabienne Boëte, a partagé la joie des joueurs : « Pour les réconforter avant le match, je leur avais préparé une soupe tirée d’un livre de recettes de Marie-Grauette. Ça les a peut-être aidés », sourit la tenancière avant de disparaître dans un nuage de fumée.


Seniors (D7) : OLC 5-2 Ourton

Deuxième victoire pour la première saison du club ! Les joueurs semblent enfin avoir trouvé le chemin des buts et ce n’est pas une surprise pour l’entraîneur : « J’ai réussi à convaincre les joueurs à mettre des chaussures et à se raser les poils de pieds. Ils sont marrants avec leur délire de hobbits, mais c’est pas terrible pour courir avec un ballon. »


Les supporteurs interdits de déplacement !

Alors que les seniors féminines viennent de gagner leur place en championnat régional pour la saison prochaine, elles ne pourront pas compter sur le soutien de leurs supporteurs jusqu’à la fin de la saison à l’extérieur. Un arrêté préfectoral leur interdit de suivre leur équipe en déplacement et le texte est clair : « Considérant que les supporteurs du Basket Club Saint-Polois mettent une énorme ambiance de nature à réveiller les riverains des salles de sport à l’heure de la sieste dominicale, il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporteur du BCSP de se rendre dans le département où se déroule un match de leur équipe. » Un scandale pour Samuel Dupuis, capo du groupe de supporteurs, qui chante son mécontentement en martelant sa grosse caisse : « Il était un petit préfet qui n’avait ja-ja-jamais supporté, qui n’avait ja-ja-jamais supporté le BCSP!!! »


Equipe 1 (D1) : FTT 10-0 Avion

Alors que l’équipe première se préparait à affronter le leader, Clément Malou s’est blessé à la cheville à l’échauffement. Les trois coéquipiers ont dû faire appel à Pongix qui, par son style inimitable, a porté l’équipe aux nues et déstabilisé les Avionnais. Pongix n’a d’ailleurs pas perdu un seul point de tous ses matchs, néanmoins le résultat reste à valider car l’équipe d’Avion a déposé un recours pour s’assurer que les lions sont autorisés à concourir en championnat senior.


Les Sombrals du Ternois

Coupe de France de Quidditch :

Sombrals du Ternois en cours Paris Titans

L’édition 2019 de la coupe de France se déroulait ce week-end à Bordeaux et les Sombrals du Ternois ont créé l’exploit en accédant à la finale pour leur toute première participation. L’équipe devait affronter les redoutables Titans de Paris. Après vingt minutes de match, les Sombrals se faisaient écraser avec un score 10-380. Restait à attraper le vif d’or ! Mais celui-ci, deux minutes après son entrée en jeu, a été emporté par une pie et les deux attrapeurs sont partis à sa poursuite. Or, un match de quidditch ne se termine que lorsque le vif d’or est attrapé. La rencontre se poursuit et tout reste possible puisque les Sombrals sont revenus à hauteur des Titans et le score est pour l’instant de 2560-2580 après vingt-huit heures de jeu.


Revenir en haut de page