Onze mille kilomètres pour soutenir la recherche contre les cancers pédiatriques

Pour la troisième édition de Septembre en Or, le Lions Club du Ternois a pulvérisé son précédent record : l’année dernière, quelque cinq mille kilomètres avaient été parcourus pour soutenir la recherche contre les cancers pédiatriques ; cette fois, 11 144 km ont été totalisés ! L’opération s’est déroulée durant tout le mois de septembre, avec deux journées où près de deux mille élèves du collège Salengro et des lycées Châtelet et Mendès-France étaient invités à courir au stade Léo-Lagrange pour faire grimper le compteur. Malgré la pluie, les jeunes n’ont pas ménagé leurs efforts, poussés par les encouragements de leurs camarades installés dans la tribune. « On sent une vraie ferveur de la part des jeunes. Les professeurs et les directeurs d’établissement se sont saisis du projet et tout le monde a vraiment joué le jeu », constatait avec plaisir le président du Lions Club local, Hervé Dhollande. L’opération Septembre en Or vise à collecter des fonds pour l’unité de recherche dédiée aux cancers pédiatriques du centre Oscar-Lambret de Lille, chaque participant étant invité à verser un euro pour chaque kilomètre parcouru. Néanmoins, difficile de demander à des élèves de participer financièrement : l’objectif de deux jours était plutôt de sensibiliser les jeunes et de les mobiliser pour la cause. En parallèle, des lycées de Châtelet ont réalisé des urnes déposées dans une trentaine de commerces de Saint-Pol pour collecter des fonds. Des rubans jaunes, confectionnés gracieusement par l’ESAT de Saint-Michel-sur-Ternoise, étaient vendus pour un euro. Une conférence du professeur Lartigan, directeur du centre Oscar-Lambret, a également été organisée et ouverte au public sur la thématique des cancers pédiatriques. Autant d’actions qui ont permis de collecter mille sept cents euros. « Avec cette troisième édition, on constate que Septembre en Or est désormais un rendez-vous bien installé. L’année prochaine, nous espérons élargir l’opération en invitant d’autres personnes à participer », confiait Hervé Dhollande. La démarche a déjà été engagée puisque des gendarmes, pompiers et professeurs se sont également retrouvés le mardi soir au stade pour ajouter quelques kilomètres au compteur. Nul doute que celui-ci explosera de nouveau l’an prochain si la mobilisation continue de s’amplifier.

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *