Saint-Pol : un sapin de bois pour échanger des enveloppes surprises


Publicités

« Deux sucettes ! Je suis tombé sur le meilleur cadeau ! » Yaël vient de décrocher et d’ouvrir une des enveloppes qui s’agitent au vent sur le petit arbre de bois installé place de la mairie, au milieu des carrés potagers. Le garçon de neuf ans découvre avec ravissement que ses sucettes sont de surcroît fourrées au chocolat blanc : il ne pouvait mieux tomber ! Ouvrir une “enveloppe suspendue”, c’est toujours une surprise : « On s’est demandé comment continuer à faire vivre les carrés potagers, malgré l’hiver et le contexte actuel, et garder le contact avec les membres de notre collectif. On a pensé à ce système où les gens peuvent décrocher une enveloppe et en mettre une autre. On en a réalisé une douzaine et trois familles nous en ont apporté une trentaine ! Maintenant, j’en ai tout un stock pour approvisionner notre arbre », constate avec plaisir Sarah Darras, membre fondatrice de ce collectif qui défend l’environnement et la participation citoyenne. Des valeurs qui ont inspiré la création de cet arbre, réalisé par ATRE avec des palettes récupérées, où les passants sont invités à décrocher une enveloppe et à en accrocher une, voire plusieurs, en échange : « Certains ont mis des épices avec des recettes de cuisine, des crayons, des poèmes, des chocolats, des astuces beauté, des énigmes, des dessins… Chacun est invité à exprimer ses talents, ses goûts, sa créativité et à partager avec les autres. »

« On a envie de faire vivre ce lieu et on espère pouvoir organiser quelques événements en 2021»

Sarah Darras, membre du collectif des carrés potagers de Saint-Pol-sur-Ternoise

Le sapin à enveloppes suscite la curiosité des passants, comme le firent les carrés potagers à leur lancement. Ces derniers avaient engendré quelques débats et mécontentements à cause de l’occupation de places de parking, mais les bacs font désormais partie du paysage du centre-ville et se sont aussi parés pour l’hiver : « On voulait que la terre se repose, mais il y avait la question esthétique à prendre en compte. On a beaucoup discuté au sein du collectif pour décider de ce qu’on pouvait planter. La mairie a financé les plantes que nous avons achetées chez un fleuriste de la ville », précise Sarah. Pensées, bruyères, gaulthéries, jacinthes, quelques copeaux de bois pour nourrir le sol et branches de thuya pour évoquer les fêtes de fin d’année, et voilà les carrés de nouveau fleuris pour l’hiver. « Beaucoup nous disaient au début que nos carrés allaient être dégradés, mais tout est très bien respecté. On a envie de faire vivre ce lieu et on espère pouvoir organiser quelques événements en 2021 : un troc de graines et de plants, une animation musicale, et surtout la grande soupe qu’on n’a pas pu faire cette année. » À défaut de pouvoir réunir les habitants, ce sapin à enveloppes suspendues témoigne de la volonté et de la créativité du collectif pour susciter l’échange, et ça marche : j’ai eu la surprise de découvrir un joli bracelet et j’espère que mon cadeau surprise fera un heureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *