Le marché de Saint-Pol pourra se tenir lundi mais avec des aménagements


Publicités


« Nous venons d’avoir l’autorisation de la préfecture : le marché hebdomadaire pourra se tenir lundi », annonce, avec un certain soulagement, Yvan Gaston, directeur général des services de Saint-Pol. Néanmoins, pour obtenir une dérogation de la préfecture, il a fallu adapter l’organisation du marché : « Nous devons instaurer un périmètre fermé et un sens unique de circulation : les gens devront entrer par la rue Bacler-d’Albe, puis passer devant l’église, par la rue des Écoles et, enfin, sortir par la rue du Général de Gaulle. Les étals devront être séparés d’au moins dix mètres. Le placier et la police municipale seront chargés de faire respecter ces préconisations. » Seuls les commerces alimentaires sont autorisés et quelque huit vendeurs sont attendus : fromagerie, fruits et légumes, primeur, boucher, charcutier, rôtisserie… En revanche, pas de poissonnier, qui n’était déjà pas venu ce vendredi. « Les consignes sont assez contraignantes mais elles étaient nécessaires, sinon la préfecture aurait refusé le maintien du marché, souligne Yvan Gaston. On sent une vraie demande des habitants, beaucoup sont inquiets à l’idée d’avoir à faire leurs courses en supermarché. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page