Dix-neuf résidents positifs à la covid-19 au foyer des Jours Paisibles de Saint-Pol

« Dix-huit résidents sont positifs, en plus du premier cas identifié. Tous sont asymptomatiques et aucun n’a nécessité d’hospitalisation. En revanche, aucun agent n’a été touché », annonce le maire de Saint-Pol. Après qu’un cas de covid a été détecté lundi, les quelques cinquante personnes âgées habitant au foyer des Jours Paisibles ont été dépistées et c’est donc un tiers d’entre elles qui ont été contaminées : « Parmi les cas positifs, on a deux personnes qui ne sortaient plus depuis le premier confinement et qui sont positives. D’autres continuaient à sortir beaucoup et n’ont pas été infectées. Il n’y a aucune logique », constate Benoît Demagny. Depuis lundi, tous les résidents sont isolés dans leur chambre, les plateaux repas sont déposés à leur porte, les sorties et visites sont interdites – sauf pour le personnel soignant : autant de mesures qui sont maintenues compte tenu de l’identification du foyer de contamination. En outre, la désinfection des poignées de porte et autres parties communes est renforcée. Difficile néanmoins d’en faire plus : « On a prévenu les familles concernées et les médecins traitants. On attend un retour de l’Agence régionale de santé, pour d’éventuelles mesures complémentaires. De nouveaux tests seront effectués mardi prochain pour tous les résidents négatifs, au cas où certains seraient encore en période d’incubation. » D’ici-là, la vigilance reste de mise : « Les familles comprennent bien qu’il est impossible de maintenir les visites. On fait surtout de la surveillance avec les agents, les infirmières, les salariés de l’ADMR. Les élus se sont organisés pour appeler régulièrement les résidents et s’assurer que tout va bien. On a aussi proposé à ceux n’ayant pas de famille dans la région de faire leurs courses et de les déposer à leur porte. Cette situation montre que le virus circule chez nous et qu’il est important de toujours bien se protéger. La deuxième vague est en train d’arriver : j’ai connaissance de plus en plus de cas, beaucoup plus que lors du premier confinement. »

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *