Un premier cas de coronavirus confirmé chez un salarié d’Herta


Publicités


Un salarié de l’usine Herta de Saint-Pol-sur-Ternoise a été testé positif au Covid-19. L’information est confirmée par un membre du CSE de l’entreprise : « On m’a informé ce matin qu’une personne était contaminée et qu’elle travaillait encore sur le site vendredi. La direction a expliqué la situation à ses collègues, qui sont tous présents aujourd’hui dans l’usine. » Le salarié s’est rendu à l’hôpital lundi matin mais a pu rentrer chez lui dans la journée. « Le salarié a prévenu les équipes médicales de l’usine le samedi matin et n’est pas retourné à son poste ensuite : il avait fini son poste le vendredi soir », précise la communication de l’entreprise.

Depuis le début de la crise, plusieurs suspicions de coronavirus ont touché des salariés de l’usine qui ont été invités à rester chez eux, tout comme les personnes les plus fragiles. Ce cas est le premier confirmé sur le site Herta de Saint-Pol. Dès le début de la crise, l’entreprise a mis en place des mesures de protection sanitaire : pas de contact entre les salariés ; distances de sécurité, notamment à la cantine ; port de protections… Des mesures qui s’ajoutent à celles en vigueur en permanence, liées à l’activité alimentaire de l’usine.

Le directeur du site ne souhaite pas commenter la situation : « Je fais le point avec mes équipes et nous gérons la situation. » Il renvoie vers la direction communication de Nestlé qui assure : « Nous avons mis en place des mesures de protection sur tous nos sites et elles ont été renforcées au fur et à mesure de l’évolution de la crise. Des protocoles, validés par l’Agence régionale de santé, sont appliqués par les directeurs des différents sites du groupe. »

Aucune précision n’est donnée concernant l’identité du salarié concerné afin de préserver son anonymat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page