Les Polofolies débutent vendredi pour réveiller le centre-ville de Saint-Pol tout l’été

Cette fois, c’est la bonne : reportées d’une semaine, les Polofolies vont bel et bien débuter ce vendredi 11 juin. La municipalité de Saint-Pol avait depuis longtemps l’idée d’organiser un nouveau marché le vendredi soir et la pandémie de Covid-19 a finalement permis de repenser le projet pour en faire un rendez-vous hebdomadaire associant des bars, restaurants, acteurs culturels et associatifs de la commune, afin d’animer la ville et de soutenir le commerce local. Jusqu’au 17 septembre, chaque vendredi, le square de Warstein accueillera des animations culturelles et un marché se déploiera sur la place de la mairie et la rue du Général-de-Gaulle. Les festivités débuteront à 16h30 avec des animations destinées aux plus jeunes, qui pourront se précipiter au square de Warstein dès la sortie de l’école pour découvrir les arts du cirque avec Cirqu’en Cavale, les ateliers lecture de la Bibliothèque pour tous, artistiques avec Domé, environnementaux avec ATRE… Les adultes pourront évidemment être de la partie et même participer à certaines activités, ou flâner dans le marché pour découvrir la vingtaine d’artisans, producteurs et vendeurs locaux. Les concerts et spectacles prévus en début de soirée seront assurés par des artistes du Ternois et d’ailleurs, avec de la musique, du cirque, des arts de rue…

Une sensibilisation aux arts du cirque était proposée vendredi dernier, en attendant le lancement officiel des Polofolies. (Photo : Manon Lanvin)

Service à table et jauge de deux cents personnes dans le square de Warstein

L’accès est libre et gratuit, mais les places seront limitées : la pandémie n’a pas dit son dernier mot et il sera nécessaire de contrôler le nombre de personnes présentes simultanément dans le square de Warstein. Une entrée du square sera dédiée à l’accueil des spectateurs, une autre aux sorties et la troisième restera fermée, ce qui permettra de s’assurer que la jauge de deux cents personnes sera bien respectée. De plus, pas question de danser ou de lancer des pogos déchaînés : les spectateurs devront rester assis et ne pourront être plus de six à table – du moins jusqu’à l’allègement du protocole. À ces conditions, il sera possible de trinquer entre amis puisqu’une “buvette solidaire” sera installée : tenue alternativement par des cafetiers et restaurateurs de la ville, elle permettra de récolter des fonds afin de financer des actions ultérieures à destination du commerce saint-polois. L’ensemble est géré par l’association l’Agora du Ternois – déjà chargée de l’opération Polopolos – qui poursuit ainsi son action de soutien aux acteurs locaux. Plutôt que des chopines, ce sont des gobelets en lin réutilisables qui seront remplis de Warsteiner – un clin d’œil au square et à la commune allemande jumelée avec Saint-Pol – ou d’autres rafraîchissements selon les goûts et les envies.

Fin à 21h pour poursuivre la soirée au restaurant, au bar ou au cinéma

Le square fermera ses grilles à 21h afin que les bambocheurs puissent prolonger leur soirée dans les cafés et restaurants de Saint-Pol, ou au cinéma le Régency qui proposera une séance à 21h le vendredi. Les commerçants du centre-ville sont également invités à fermer boutique plus tard que d’habitude, pour qu’ils puissent profiter de l’affluence générée par les Polofolies et contribuer à l’animation de la ville. Si les organisateurs semblent avoir réussi à déjouer les embûches sanitaires et réglementaires imposées par le Covid-19, il reste un impondérable : la météo. Au pire des cas, la salle des fêtes pourra offrir une solution de repli pour accueillir les animations. Bref, tout est en place pour apporter un peu d’animation dans le centre-ville après des mois de léthargie.


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *