Napoléon et son armée de Playmobil s’installent pour un mois à Saint-Pol

Des bataillons de figurines Playmobil ont pris position dans la salle du conseil de la mairie de Saint-Pol pour raconter l’épopée napoléonienne. Le collectionneur Dominique Béthune a été invité, dans le cadre de l’événement Formid’Albe, à installer l’exposition qu’il avait déjà présentée aux Invalides. De la bataille de boules de neige à l’école de Brienne au retour des cendres à Paris, en passant par la campagne d’Égypte ou le sacre, douze tableaux reprennent les passages marquants de l’histoire de Napoléon Bonaparte : « J’ai travaillé avec le musée de l’Armée afin de proposer un contenu ludique et instructif. Je souhaite que les visiteurs passent un bon moment, avec l’envie d’en apprendre plus : l’exposition est une porte d’entrée sur l’histoire. Il ne s’agit pas d’une célébration de Napoléon, mais plutôt d’une volonté de démystifier l’histoire. » Ainsi, Dominique Béthune s’est amusé à mettre en scène la traversée du col du Grand-Saint-Bernard avec Napoléon juché sur un âne – comme ce fut le cas – et non en majesté sur un fringant destrier. Le général Bonaparte se retrouve aussi en mauvaise posture, pataugeant dans la gadoue, lors de la bataille du pont d’Arcole.

« J’aime l’histoire, je me suis beaucoup documenté pour choisir des moments clés et recréer les scènes quand les Invalides m’ont commandé l’exposition. Playmobil n’avait jamais produit de figurines de cette époque, j’ai demandé à un ami de recréer, avec une imprimante 3D, les chapeaux, les costumes, les accessoires… » Autant d’éléments qu’il a fallu ensuite peindre, des milliers de pièces qu’il a fallu ajuster sur les centaines de figurines qui participent aux reconstitutions. « J’utilise au maximum des éléments Playmobil. Pour la berline de Napoléon, j’ai repris un châssis Playmobil et j’ai recrée la partie haute. Pour l’Inconstant, le navire qui a ramené l’Empereur de l’île d’Elbe, j’ai associé trois bateaux Playmobil. » Le vaisseau est si grand que son mât dépasse des vitrines qui protègent les installations. L’exposition impressionne d’abord par sa taille : les tableaux sont vastes et détaillés, emplis de clins d’œil à l’histoire. Petits et grands pourront d’ailleurs s’amuser à retrouver Napoléon Bonaparte dans les différentes scènes.

L’exposition aura nécessité trois journées de montage dans la mairie de Saint-Pol : depuis quatre ans, le collectionneur vit de sa passion, qu’il a transmise à sa compagne et à sa fille. « Ça doit venir de la frustration de ne pas avoir eu assez de Playmobil quand j’étais enfant : j’ai voulu prendre ma revanche. Depuis quinze ans, j’en achète tous les jours ! Je m’amuse toujours, c’est une activité très enrichissante, avec de la recherche, de la création. Ça m’a permis de voyager, de rencontrer des personnes incroyables. En ce moment, j’ai cinq expositions simultanées. C’est aussi une façon de transmettre l’histoire, ça peut donner envie aux enfants d’en apprendre plus. » Quant à Dominique Béthune, il aura enrichit son exposition d’un nouveau personnage, qu’il a créé spécialement pour l’occasion : saurez-vous reconnaître le général Bacler d’Albe ?

Exposition : la vie de Napoléon racontée en Playmobil
Du samedi 11 juin au lundi 11 juillet, à la mairie de Saint-Pol-sur-Ternoise (salle du conseil)
Entrée libre et gratuite
Lundi, mercredi, jeudi : 10h-18h
Vendredi : 10h-21h
Samedi 10h-20h


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *