Waléran III, comte de Saint-Pol, invite tous ses sujets à une grande fête le 28 août 1380


Publicités

Le Gobelin du Ternois : Monseigneur, pouvez-vous vous présenter à vos sujets qui n’auraient pas encore eu l’honneur de vous croiser dans le comté de Saint-Pol  ?
Comte Waléran III : Je suis Waléran de Luxembourg, comte de Saint-Pol et de Ligny, châtelain de Lille. Ce sont mes titres permanents, mais je pourrais aussi faire valoir ceux de connétable de France, gouverneur de Gênes, gouverneur du Luxembourg, grand maître des eaux et forêts… Je suis né à Saint-Pol en 1355, dans un territoire particulièrement stratégique pour bloquer les Anglais.

Vous venez justement de revenir dans votre fief après quatre ans de captivité en Angleterre.
En effet, j’étais prisonnier du roi Richard II de 1374 à 1379. Pour fêter ma liberté retrouvée, j’organise une grande fête le samedi 28 août prochain et j’invite tous mes sujets ! Ce sera aussi l’occasion de célébrer les dix ans de la corporation des Baladins des Temps Jadis : une bande de trouvères et de troubadours qui animent mes terres. Ils racontent l’histoire de notre comté et font revivre ses grandes figures.

Vous nous prévoyez donc une grande bamboche à l’ancienne ?
Ce sera une fête typique avec de la musique, des troubadours, des représentations théâtrales… Le temps fort sera le tournoi à pied : habituellement, il est réservé aux nobles, mais j’ai décidé de l’ouvrir à d’autres personnes qui ont prouvé leurs valeurs de guerriers, des chevaliers ou tout simplement de très bons combattants. J’ai invité la corporation des Sangliers du Ferrain : une troupe de mercenaires flamands, installés près de ma châtellenie de Lille et avec qui j’ai l’habitude de travailler lors de mes batailles.

« L’avantage d’être un grand aristocrate du XIVe siècle est de pouvoir se promener avec des vêtements de grands tailleurs. »

Waléran III, comte de Saint-Pol et de Ligny, châtelain de Lille

Vous-même, vous participerez au tournoi ?
Oh non ! Moi, je vais me pavaner ! (rires) L’avantage d’être un grand aristocrate du XIVe siècle est de pouvoir se promener avec des vêtements de grands tailleurs. J’espère que dame Christine, ma gouvernante, aura terminé mon superbe pourpoint en soie dorée, surtout pour le grand bal du soir, où le public pourra découvrir les danses de ma cour et même de celle du roi de France. Le bal sera animé par l’ensemble Tormis : des musiciens reconnus dans tout le royaume pour leurs belles prestations, leurs musiques festives et interactives. Ils joueront toute la journée pour le public et expliqueront comment ils travaillent leurs instruments médiévaux.

Tout cela se déroulera dans votre château de Saint-Pol ?
Absolument : c’est le point central du comté. C’est l’occasion de mettre en valeur l’héritage laissé par les anciens comtes. Le château a été édifié au XIe siècle par le premier comte de Saint-Pol, Roger de Campdavaine, sur une hauteur naturelle. C’est le plus important du Ternois, ce qui est représentatif de la puissance du seigneur. Nous allons organiser la fête sur l’ensemble du site du château, la ville n’offre pas suffisamment d’espace.

Vous avez la folie des grandeurs ! Ne craignez-vous pas que vos ennemis en profitent pour s’en prendre à vos terres ?
Non, j’ai tout prévu : j’ai fait appel à la troupe Créalid pour défendre la ville. Ils sont un peu loufoques mais disposent d’une machine infernale, à la fois catapulte, trébuchet et bélier. Rien ni personne ne pourra les contraindre à rendre les armes, sinon eux-mêmes ! Tous mes sujets pourront donc profiter de la fête en toute quiétude et se promener librement dans le parc, où ils pourront rencontrer des artisans travaillant la pierre, le cuir, le bois… Les visiteurs pourront déambuler sur le site ou découvrir son histoire, guidés par le Cercle historique du Ternois. Tout le parc sera décoré de bannières aux couleurs des seigneurs locaux : mon fidèle vassal, le seigneur de Bours évidemment, mais aussi celui d’Hautecloque, un chevalier de Belval, ainsi que le seigneur d’Azincourt (il se battra bien en 1415).

Vous allez vider les caisses du comté avec tout ce faste !
Et vous ne connaissez pas la meilleure : tout le monde pourra venir gratuitement s’amuser tout au long de la journée ! Évidemment, avec la peste noire qui sévit, le port du masque sera obligatoire, ainsi que la désinfection des mains, mais j’espère réunir jusqu’à cinq cents de mes sujets pour cette grande journée. L’histoire médiévale du Ternois est exceptionnelle et malheureusement trop peu connue. Après ces années de détention, j’ai envie de retrouver le plaisir de trinquer avec mes sujets !


Les médiévales de Saint-Pol
Samedi 28 août 2021, de 12h à 21h
Parc du château de Saint-Pol (rue du Mont)
Entrée libre.
Facebook : les Baladins des Temps Jadis
les.baladins.des.temps.jadis@gmail.com


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *