Saint-Pol : Marc Ricart change de camp et précipite la campagne des municipales


Publicités


« Je veux terminer ce conseil en vous informant que, pour les municipales de 2020, je ne poursuivrai pas avec l’équipe actuelle », déclare Marc Ricart, à la fin du conseil municipal de ce lundi 14 octobre. Si la défection de l’adjoint aux sports n’est pas une surprise, l’annonce a stupéfié l’assistance, à commencer par le maire, Maurice Louf : « J’ai discuté avec lui pendant une demi-heure juste avant le conseil – c’est d’ailleurs pour ça que nous étions un peu en retard – pour évoquer justement ce sujet. Il m’a dit qu’il réfléchissait encore. » Marc Ricart a profité des deux heures d’un conseil municipal plutôt tranquille pour ruminer sa décision, même s’il s’est fait un devoir de vanter longuement le succès rencontré par la piscine municipale cet été. Après tout, il est toujours adjoint aux sports : Marc Ricart n’a pas présenté sa démission.

Marc Ricart ne renonce pas à son poste d’adjoint aux sports

« Je suis à votre disposition pour la décision que vous prendrez à mon encontre », a-t-il lancé au maire qui a laconiquement répondu : « J’en prends acte. » La séance levée, Marc Ricart s’est éclipsé sans un mot, laissant ses collègues pantois. Et lorsqu’on appelle le renégat pour lui demander des précisions, il tranche : « Aucune précision, je suis toujours adjoint. Au revoir », avant de raccrocher brutalement. Plus que l’annonce, c’est la forme qui a surpris la majorité actuelle : « Pourquoi faire cela de façon aussi théâtrale ? », s’interrogeait une adjointe. Marc Ricart lance ainsi la campagne des municipales à Saint-Pol-sur-Ternoise, prenant tout le monde de court, alors qu’aucun candidat n’est encore officiellement déclaré. Maurice Louf cache de moins en moins son intention de rempiler pour un cinquième mandat et la déclaration de son adjoint confirme que le maire actuel veut y retourner. Au moins une autre liste sera dévoilée dans les semaines à venir et Marc Ricart devrait y figurer, ce qui explique cette annonce prématurée. Les membres de l’actuelle majorité s’attendent d’ailleurs à d’autres transfuges, mais pour l’instant, seul l’adjoint à la moustache flamboyante a annoncé officiellement son départ.

Mise à jour (16/10/2019 20h28) :

Sur notre page Facebook, le conseiller Didier Hochart – par ailleurs vice-président chargé du développement économique à TernoisCom – indique : « Je ne repars pas non plus avec l’équipe actuelle, décision communiquée au maire de Saint-Pol il y a trois semaines et sur laquelle je n’ai eu aucun retour de l’intéressé ».

Revenir en haut de page