Saint-Pol : Formid’Albe, un événement pour fédérer et valoriser les talents du territoire

L’événement Formid’Albe se veut bien plus qu’une fête culturelle et historique : son véritable objectif consiste à révéler et fédérer les talents du Ternois, dans une logique de coopération. Cette démarche est la vocation de l’association l’Agora du Ternois qui porte le projet et s’est efforcée d’identifier un maximum d’acteurs locaux pour organiser l’événement. Les établissements scolaires semblaient incontournables pour que les jeunes générations découvrent l’histoire locale et s’approprient leur territoire. Ainsi, de la primaire aux BTS, tous les établissements de Saint-Pol ont été invités à s’associer à leur manière. Au lycée Mendès-France, deux classes ont profité de l’occasion pour mettre en pratique leurs connaissances. Les élèves ont installé dans le hall d’accueil une scénographie présentant le général Bacler d’Albe, quelques œuvres, la mode et la décoration en vogue sous le Premier Empire.

L’ensemble a été fièrement présenté à quelques membres du conseil municipal et du Rotary Club, tous deux partenaires de l’événement, par Eliana, élève de 1ère bac pro des métiers de l’accueil : « Ce projet contribue à faire des élèves des personnes citoyennes et responsables, qui s’intéressent à l’histoire de là où ils vivent. Ça nous permet de prendre confiance en nous, de gagner en expérience, d’apprendre le contact. C’est bien pour notre culture générale, on apprend de nouvelles choses et d’une autre façon : en faisant des recherches nous-mêmes. Avant, on ne savait pas du tout qui était Bacler d’Albe. » « Nous non plus ! », l’ont rassurée les visiteurs, au premier rang desquels Karine Descamps, membre du conseil municipal et de l’Agora du Ternois, grande ordonnatrice du projet : « Notre objectif est de rassembler tout le monde. On souhaite que le travail qui est réalisé ici soit reconnu. Je tiens à féliciter le travail remarqualbe qui a été réalisé et à dire que vous êtes tous formidalbes ! » « Merci à vous sans qui nous n’aurions pas pu faire tout cela », a insisté Eliana, qui n’osait se rendre en mairie pour demander un stage et constate que les élus ne sont pas si impressionnants.

Océane a également surmonté sa timidité pour parler du travail de sa classe de CAP Équipiers polyvalents du commerce qui se sont répartis en trois groupes pour élaborer un portrait de Bacler d’Albe, identifier ses œuvres et réaliser un plan de la vitrine : « C’est ce qu’on pourra être amenés à faire lorsqu’on devra mettre en place des vitrines pour le commerce. » L’invitation à participer au projet aura ainsi permis à différentes classes de travailler de façon transversale, mais aussi de renforcer les liens entre l’établissement, ses professeurs, ses élèves, et les acteurs extérieurs tels que la municipalité ou le club Rotary local. Les échanges se sont poursuivis autour d’un verre de jus de pomme, servi par les élèves des métiers d’accueil, qui ont démontré à nouveau tous leurs talents, sous l’œil ravi de leurs enseignants : « Quand on les voit évoluer comme ça, c’est incroyable ! »

Suivez l’actualité de l’événement Formid’Albe sur Facebook : https://www.facebook.com/Formidalbe/


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *