Des masques à usage unique distribués aux Saint-Polois, en attendant les lavables


Publicités


« Je vous dois quelque chose ? », demande une Saint-poloise en récupérant ses deux masques à la salle des fêtes. « Non, Madame, c’est gratuit », la rassure Benoît Évrard, l’un des agents municipaux mobilisés en ce lundi de déconfinement pour assurer la distribution de masques à la population. Lui-même porte masque, visière et gants, tout comme ses collègues et les élus présents à la salle des fêtes. D’autres sont à la Maison pour tous, deuxième point de distribution. Les masques sont remis aux Saint-Polois durant trois jours : les 11, 12 et 13 mai. Un courrier a été remis dans toutes les boîtes aux lettres des habitants, en les invitant à ne pas solliciter de masques s’ils en sont déjà équipés : « Prendre un masque en plus, c’est priver une autre personne de cette protection. »

« Nous donnons deux masques jetables par personne, sauf pour les enfants de moins d’onze ans pour lesquels les masques en tissu sont arrivés. »

Benoît Évrard, agent municipal de la ville de Saint-Pol

Pas d’attroupement en ce premier jour du déconfinement. Les distances de sécurité sont donc respectées sans difficulté. Des barrières ont été installées pour guider les habitants, du gel hydroalcoolique est proposé avant les tables de distribution et un sens de circulation a été mis en place pour éviter aux Saint-Polois de se croiser. La commune a commandé dix mille masques de protection à usage unique, ainsi que cinq mille masques lavables : « Pour l’instant, nous n’avons pas reçu les masques lavables. Nous donnons deux masques jetables par personne, sauf pour les enfants de moins d’onze ans pour lesquels les masques en tissu sont arrivés. Nous recontacterons tous les Saint-Polois quand les masques lavables seront arrivés pour une nouvelle distribution », explique Benoît Évrard, qui précise que « les personnes de plus de soixante-quinze ans ont été livrées à domicile par les élus ». En effet, les communes de TernoisCom ont été invitées à participer à une commande commune de trente-trois mille masques lavables : « On a un planning de livraison sur trois semaines, dans l’ordre de passation des commandes. On a fait travailler des gens du territoire, avec l’entreprise Mousse Plastique Artois de Frévent », précise le président Marc Bridoux. Une partie devait être réceptionnée la semaine dernière, une autre cette semaine et la dernière, la semaine prochaine. Ces masques sont ensuite remis aux différentes communes qui se chargent de leur distribution. Toutes les communes ayant participé à cette commande groupée devraient donc être livrées au plus tard la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page