Ancien maire de Saint-Pol, figure de la vie culturelle et sportive, Rémy Cachera est décédé


Publicités

Photo : cinéma Le Régency

Figure de la ville de Saint-Pol-sur-Ternoise, Rémy Cachera est décédé à l’âge de 90 ans. Il avait succédé à Lucien Pignion au poste de maire en novembre 1989 et avait dirigé la commune jusqu’en 1992. Parallèlement à sa carrière d’instituteur, il était très impliqué dans la vie municipale au côté de Lucien Pignion, occupant le poste de conseiller municipal délégué aux sports et à la jeunesse, puis d’adjoint à la culture et enfin de premier adjoint. Il est également à l’origine de la création du cinéma Le Régency en 1988 et présida l’association Culture et Cinéma de 2001 à 2017 : les cinéphiles avaient l’habitude de le croiser encore souvent au cinéma et il partageait avec plaisir ses impressions à l’issue des projections. Son autre passion était le tennis et la salle d’entraînement de la ville porte son nom depuis 2016.


Maurice Louf, ancien maire de Saint-Pol
« J’avais fait sa connaissance en arrivant à St-Pol dans les années 80. Il était adjoint aux affaires scolaires avec Lucien Pignion. En 1989, je suis rentré dans l’équipe de Lucien Pignion et il était premier adjoint. Lorsque Rémy est devenu maire, il m’a demandé d’être son premier adjoint. En 1992, il a démissionné et m’a proposé de le remplacer, mais il est resté conseiller municipal jusqu’en 1995. Quand j’ai été réélu en 2001, il était conseiller municipal et responsable du groupe majoritaire. J’allais le voir de temps en temps, c’était une personne simple, très sympathique. Il aimait la culture et le sport : c’était un passionné de tennis et de cinéma. Il a même fait partie de l’équipe des vétérans de plus de 65 ans : c’était la seule du Pas-de-Calais, il devait aller dans le Nord pour trouver des adversaires. Je me souviens que, dans le cadre du vingt-cinquième anniversaire avec Warstein, un match de tennis avait été organisé entre Rémy Cachera et le maire de Warstein de l’époque. Il aimait beaucoup le sport et je me souviens qu’il ne fallait pas trop le déranger durant Roland-Garros. »

Laurent Coët, directeur du cinéma Le Régency
« Fondateur de la salle de cinéma en 1988, en étant adjoint à la culture du maire Lucien Pignion, président de l’association Culture et Cinéma en Ternois de 2001 à 2017, Rémy Cachera a accompagné le développement du Régency avec force et conviction. Il a toujours gardé la curiosité de découvrir les films en salle de cinéma. Cinéphile passionné, citoyen engagé, défenseur déterminé du Régency, il était toujours émerveillé de voir le public qui répondait présent lors des rendez-vous, des avant-premières, des séances pour les tout-petits… C’était un amoureux du 7e art, un vrai. Les mots sont si difficiles à poser, notre peine est immense, à la hauteur de tout ce qu’il nous a apporté pendant toutes ces années. Nous lui rendrons hommage dans les jours à venir et nous présentons à sa famille et ses proches nos plus sincères condoléances. »


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *