Les Repair’Cafés de ATRE : une clinique pour soigner et guérir les objets soi-même


Publicités


« C’est grave, docteur ? Vous voulez vos outils ? » Masque chirurgical sur le visage, Séverine et Robert diagnostiquent leur patient : rupture des fils de connexion avec le baffle. La vieille radio a déjà subi plusieurs opérations, mais Catherine ne désespère pas de lui redonner vie et l’a amenée au Repair’Café organisé ce mercredi, dans les nouveaux locaux d’ATRE, rue de Fruges, à Saint-Pol. « Beaucoup de gens ne savent pas ce qu’est un Repair’Café. On explique comment diagnostiquer une panne, où trouver les pièces et comment réparer. Si on a les pièces et le matériel à disposition, on fait la réparation », explique Séverine, salariée d’ATRE et passée maîtresse dans le rafistolage. « Je m’occupe du secrétariat et la comptabilité, mais j’ai toujours sur mon bureau un ou deux objets à réparer confiés par mes collègues », s’amuse la bricoleuse en trifouillant la vieille radio, épaulée par Robert, un ancien salarié venu apporter sa caisse à outils et son expertise. Le poste de radio finira par émettre de nouveau. En revanche, rien à faire pour le décapeur thermique de Catherine, qui pourra au mieux servir de sèche-cheveux. « Même si je ne peux pas réparer l’objet, j’ai tendance à le démonter pour comprendre le problème. Mais quand on réussit à réparer un objet, on en tire une certaine fierté. On redonne de la valeur aux choses », constate Séverine, même si sa tâche est de plus en plus compliquée : « Les fabricants sont de vrais enfoirés : ils changent les têtes des vis pour qu’on ne puisse pas démonter les objets, puisqu’on n’a pas les outils adaptés. » Séverine réussit néanmoins à réaliser quelques guérisons miraculeuses, y compris sur des objets récents : « Un jeune avait ramené un casque bluetooth à un atelier : le service après-vente demandait deux cents euros pour la réparation. Séverine a réussit à trouver la pièce pour vingt euros », rapporte Timothy Dollé, coordinateur chez ATRE, qui a programmé d’autres Repair’Café dans les semaines et mois à venir. Autant d’occasions de réparer et d’apprendre à réparer ses objets du quotidien, pour réduire ses déchets et faire quelques économies.

Prochains Repair’Cafés
Tiers-lieu “La Bergerie” à Avesnes-le-Comte
– mercredi 14 octobre, de 14h à 17h
– mercredi 10 novembre, de 14h à 17h
– mercredi 8 décembre, de 14h à 17h
À Petits Pas, à Ruisseauville
– jeudi 29 octobre, à partir de 18h

Renseignements : ATRE au 03.21.03.72.84.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page