Multi Trace, le nouveau couteau suisse des écoliers inventé par Christophe Dutailly

A la rentrée, Christophe Dutailly pourra frimer auprès de ses collègues : il sera le seul à disposer dans sa trousse du « Multi Trace », le nouveau « couteau suisse de l’écolier » qu’il a lui-même inventé et breveté. « J’ai voulu créer un outil transportable et compact, qui tient dans une trousse ou dans une poche », explique ce créatif Fréventin, qui a imaginé un objet réunissant une règle graduée, une équerre, un rapporteur et un trace-cercles. « Le rapporteur permet une lecture directe de l’angle. Généralement, les élèves n’utilisent le rapporteur que quelques fois dans l’année et ne savent pas bien s’en servir. Mon système est intuitif et permet d’en avoir toujours un sous la main », détaille l’inventeur, qui souligne aussi que son trace-cercles est plus pratique qu’un compas lorsqu’il s’agit de faire de petits dessins.

« C’est avant tout pour les élèves, mais pour moi qui bricole beaucoup, c’est très utile »

Christophe Dutailly s’est inspiré de son expérience de professeur de dessin industriel et de ses élèves du lycée Mendès-France de Bruay pour imaginer cet outil. Convaincu que son invention peut séduire professeurs et écoliers, Christophe Dutailly a déposé un brevet à l’Institut national de la propriété industrielle : « Je connais le public qui pourrait l’utiliser. C’est avant tout pour les élèves, mais même pour moi qui bricole beaucoup, c’est très utile. C’est un gadget, ça plaît aux jeunes, mais c’est surtout très pratique ! J’ai sondé mes élèves, ils sont tous fans », assure le professeur, qui n’en est pas à sa première invention. Il partage d’ailleurs sa créativité avec ses élèves : ensemble, ils ont monté une mini-entreprise cette année et même remporté un prix pour leur adaptateur qui permet d’utiliser les piles communes AA dans les appareils nécessitant des piles LR14, le tout avec une petite pièce de plastique : simple mais il fallait y penser ! Ce sont aussi les élèves qui ont eu l’idée d’améliorer une autre invention de leur professeur : « J’avais créé un triangle pour placer les boules de billard afin de mettre trois couleurs plutôt que deux et ainsi de pouvoir jouer à trois. Ça rend les parties beaucoup plus fun ! Mes élèves m’ont suggéré de faire un triangle rétractable, pour pouvoir jouer à deux ou trois. » Armé de sa fidèle imprimante 3D, il réalise un prototype qu’il expérimente dans son salon avec ses copains, avec succès.

« J’ai déposé un brevet parce que je pense qu’il y a un potentiel »

Jamais à court d’idée, le bricoleur a – entre autres – construit un juke-box pour la soirée de son quarantième anniversaire – qu’il a ensuite converti en console de jeux-vidéos ; créé le jeu de société Berck aux trésors ; ou encore lancé une marque de vêtements avec un ami de l’USC Monchy-Breton. Jusque-là, toutes ses réalisations visaient surtout à amuser et assouvir les lubies de l’inventeur, mais avec son « Multi Trace », Christophe entrevoit pour la première fois une commercialisation : « J’ai déposé un brevet parce que je pense qu’il y a un potentiel, même si le dossier de demande m’a pris plus de temps que la conception de l’objet. En tant qu’enseignant, je ne peux pas constituer une entreprise, alors j’ai contacté quelques fabricants pour voir si le concept peut les intéresser. Je connais les utilisateurs, ça peut vraiment marcher. Sinon, je pourrais toujours me dire que j’ai déposé un brevet dans ma vie », sourit Christophe en retournant à son projet pour les vacances : pas de farniente mais le bricolage d’une vieille camionnette !

Contacter Christophe Dutailly : sdawn@gmx.com

Découvrez le « Multi trace » sur la page Facebook et dans cette vidéo :

Revenir en haut de page