L’US Saint-Pol disqualifiée, Heuchin-Lisbourg jouera la finale de la coupe du Ternois


Publicités


Coup de théâtre en coupe du Ternois : alors que l’US Saint-Pol avait gagné sa place en finale après sa victoire sur l’US Heuchin-Lisbourg, les Saint-Polois sont finalement disqualifiés et c’est donc Heuchin-Lisbourg qui affrontera Agny. La commission du district Artois a publié sa décision, suite à une réserve déposée par l’USHL qui a constaté que l’USSP avait fait jouer Steven Mann, toujours sous le coup d’une suspension le 30 mai. « C’est dommage pour Saint-Pol, d’autant plus qu’on connaît bien le club et les dirigeants, mais ce sont les règles du football. Nous aussi, on voulait jouer la finale. On a posé une réserve et on nous a donné la victoire », explique Arnaud Dailliez, président de l’US Heuchin-Lisbourg. Ainsi, plutôt qu’une victoire 0-1 pour Saint-Pol, la commission « donne match perdu par pénalité à Saint-Pol 3 pour en reporter le bénéfice à Heuchin-Lisbourg sur le score de 3-0 », selon le compte-rendu du district.

« C’est une grosse déception, mais c’est à nous d’assumer nos responsabilités »

Evidemment, pour le président de l’US Saint-Pol, la déception est de mise : « C’est une grosse déception car les joueurs de l’équipe C avait fait le travail sur le terrain, mais c’est une erreur, un échec collectif. C’est à nous d’assumer nos responsabilités, à commencer par moi, reconnaît Gérald Delforge. Nous avions surtout aligné les joueurs disponibles ce jour-là. Le joueur suspendu n’avait pas joué le dimanche précédent, mais l’équipe C non plus, donc la suspension courait toujours. Je suis surtout déçu pour les joueurs et les coachs qui ont fait une très bonne saison. En plus, la finale se joue à la Cavée, ça va faire un peu désordre. On était contents de l’accueillir et de la jouer, on va se contenter de l’organiser. » Pour l’instant, le président de l’USSP n’envisage pas de faire appel de la décision et n’affiche aucun ressentiment à l’encontre d’Heuchin-Lisbourg : « Je connais bien leur président, il est dans son rôle. La demi-finale s’était déroulée dans un excellent état d’esprit. J’espère qu’Heuchin fera honneur au Ternois et soulèvera la coupe », conclut le président, amer mais fair-play.

Revenir en haut de page