Les élèves de Saint-Louis apportent une aide bienvenue aux Restos du Cœur


Publicités


Alors que les dons envers les associations caritatives sont en chute libre, l’antenne des Restos du Cœur de Saint-Pol a reçu avec plaisir la contribution des élèves du collège Saint-Louis. « Les Restos du Cœur sont venus nous présenter leur action au mois d’octobre et les élèves ont proposé de les soutenir », rapporte Karine Migliore, professeure principale de la classe de 5eB. Ses élèves ont sollicité leurs camarades, se rendant dans les autres classes, pour les inviter à apporter des denrées alimentaires pour les Restos du Cœur. Une soixantaine de boîtes de conserve ont ainsi été récoltées. « Un grand merci à tous, même si vous avez récolté moins que les années précédentes. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières », soulignait Agnès Lefebvre.

De plus en plus de personnes accueillies par les Restos du Cœur de Saint-Pol

La responsable de l’antenne locale constate, comme ailleurs, une baisse générale des dons : « De manière générale, c’est de plus en plus difficile de mobiliser les gens, alors que les personnes accueillies aux Restos du Cœur sont de plus en plus nombreuses. » Plus de trois cents personnes sont actuellement inscrites auprès de l’association saint-poloise : « Depuis quatre ans, notre activité dure quasiment toute l’année. La campagne principale se déroule de novembre à mi-mars, mais nous reprenons début avril pour la campagne d’été. Jusqu’à la dernière semaine de la campagne, de nouvelles personnes viennent s’inscrire », constatent Agnès Lefebvre et Janine Planquette, autre bénévole. L’activité des Restos du Cœur ne se limite pas à la collecte et la distribution d’aliments : « On cherche aussi de la laine pour une dame qui nous tricote des bonnets. On essaie aussi de récupérer des produits pour les bébés. Depuis deux ans, nous disposons d’un jardin ouvrier et nous voudrions récupérer des graines pour faire pousser fruits et légumes », détaille Agnès Lefebvre.

A la recherche de coiffeurs bénévoles pour quelques heures par semaine

En ce moment, l’association recherche un coiffeur : « Nous sommes bien embêtés depuis que nous n’avons plus de coiffeur. On voudrait trouver une personne prête à venir pendant trois heures par semaine ou tous les quinze jours. C’est important pour les personnes accueillies, pour qu’elles gardent une bonne image d’elles-mêmes ou pour chercher un emploi. » Évidemment, les Restos sont aussi en quête de nouveaux bénévoles. Peut-être que certains élèves de Saint-Louis se sentiront attirés par le bénévolat : « Lors de l’intervention des Restos du Cœur, les élèves se sont montrés très intéressés, remarque Karine Migliore. C’est bien que les jeunes se soient mobilisés. Une des élèves a même contacté l’association. » Si les élèves n’ont pas connu Coluche et la naissance des Restos du Cœur, il est à craindre qu’ils puissent encore longtemps aider l’association.

#Une #InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page