Le carnaval est lancé et les salauds sont prêts pour la grande fête de Mardi gras


Publicités

« Depuis trois jours, ils sont déguisés, ils sont maquillés et ils ont picolé ! » (air connu) Les carnavaleux sont de retour pour le grand rendez-vous de Mardi gras. Les festivités ont débuté dimanche, avec une expédition à Dunkerque organisée par l’association les Sal’Pô qui a emmené près de cent fêtards de tous âges. D’autres ont préféré rester dans la capitale du Ternois et rendre visite à leurs amis carnavaleux d’hier et d’aujourd’hui. Ce lundi matin, conformément à la tradition, les fêtards se sont retrouvés sur le marché de Saint-Pol pour proposer des crêpes, tout en perpétuant l’ambiance de la veille. Pas de chance, la météo a découragé nombre de vendeurs et d’acheteurs : les carnavaleux se sont sentis un peu esseulés sur la place Pompidou. « Même les commerçants ne viennent plus nous voir, la tradition se perd », constatait avec amertume un mystérieux homme masqué. Le patron de Centrale Viande le fait alors mentir en apportant quelques saucissons en échange d’une crêpe et d’un peu de bonne humeur. Le maire et quelques élus trinquent avec les carnavaleux avant leur départ dans les rues de la ville. Tout l’après-midi, les passants ont croisé les fêtards qui, en petits groupes, se rendaient de maison en bistrot sous leurs masques et costumes – un gorille embrumé en liberté a même été signalé.

« Ce qu’on écrit masqués, on doit pouvoir le dire à visage découvert »

Pour tous les fidèles du carnaval Saint-Polois, la grande fête se déroulera le jour de Mardi gras, avec le retour aussi attendu que craint des « salopards » : ces carnavaleux chargés de barbouiller sur les vitrines de la ville des brocards en patois. « Ce n’est plus méchant comme ça a pu l’être. Ce qu’on écrit masqués, on doit pouvoir le dire à visage découvert. On réfléchit toute l’année pour trouver les idées et préparer les textes. Nous aussi, on sait écrire », s’amusent deux individus non-identifiés. Les différentes bandes se retrouveront dans leur quartier général respectif pour le petit déjeuner, avant de prendre les pinceaux pour barbouiller toutes les enseignes de la ville. Les carnavaleux passeront ensuite rendre visite aux résidents de l’Ehpad L’Oasis pour amener la joyeuse ambiance du carnaval aux anciens. Enfin, tous se retrouveront au carrefour de la rue des Carmes et de la rue de Fruges pour un grand chahut avec les passants et automobilistes. La matinée se terminera par un apéritif commun, puis les différentes bandes continueront leur tournée chacune de leur côté, avant de quitter Saint-Pol pour le village de Brias et rejoindre leur dernier rendez-vous incontournable, le bistrot Chez Madeleine, où résonneront jusque tard les chants du carnaval.

#InfosLocales

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *