La Nuit Magique se poursuit à Bailleul-les-Pernes où le temps file plus vite que jamais


Publicités

Après cinq jours de festival et de mobilisation de tous les instants, les bénévoles de la Nuit Magique commencent à fatiguer, mais leur moral est au beau fixe. Les joyeux « Nuits-Magiciens » sont toujours installés à l’étang de Bailleul-les-Pernes où ils accueillent les visiteurs du Royaume de Tem. Plusieurs milliers sont déjà venus profiter des diverses animations mises en place par les organisateurs : de petits et grands jeux, des spectacles et concerts, sans oublier le vaste marché médiéval-fantastique. « On a passé toute la journée de dimanche ici avec les enfants, il y a tant de choses à faire », rapporte Audrey, revenue mercredi pour admirer les cracheurs de feu et applaudir les groupes La Maisnie Hellequin et Prima Nocta. Au Royaume de Tem, tout est fait pour que petits et grands puissent s’amuser et s’émerveiller, sans voir le temps passer.

Le Royaume de Tem est ouvert jusqu’à samedi soir

Entre les animations qui rythment les après-midis et soirées, les visiteurs curieux ont de quoi s’occuper. Une simple visite du site peut déjà prendre une heure, le temps de jeter un œil à tous les stands – bien plus si on engage la conversation avec les artisans et camelots en tout genre. Côté activités, des petits jeux sont ouverts pour quelques pièces, mais aussi de grandes aventures, notamment l’escape-game ou le labyrinthe aménagé dans un champ de maïs d’un hectare et demi : « On a mis une heure pour le faire, mais on avait notre petite de quatre ans », se justifie un jeune couple, venu pour son deuxième jour au festival et enchanté par l’expérience. Bénévoles, marchands, mais aussi certains visiteurs sont costumés et maquillés, contribuant à créer une ambiance fantastique, faisant oublier le quotidien. Pour tous les participants, il reste deux jours de festivités avant de retrouver le monde réel. Les spectacles de vendredi et samedi soirs affichent complets depuis des mois, mais toutes les activités et autres animations sont toujours en accès libre. Dimanche, le Royaume de Tem aura disparu, mais le Prince Armand ne doute pas qu’il reviendra avec toute sa suite l’an prochain.

Revenir en haut de page