La dernière boucherie de Saint-Pol s’installe sur le trottoir durant sa rénovation


Publicités

Saint-Pol ne compte plus qu’une seule boucherie, Centrale Viande, rue Oscar-Ricque. Depuis quelques jours, l’entrée de l’échoppe est barrée de planches : Centrale Viande fait peau neuve. Pour ne pas perdre sa clientèle, la boucherie s’est installée dans un camion, sur un trottoir voisin, rue de la Mairie. « C’est un peu compliqué, mais on se débrouille », sourit le patron, Franck Gosset. La réfrigération est alimentée par un câble qui traverse la rue. L’offre a forcément été réduite et impossible d’accepter les cartes bleues sans prise téléphonique, mais l’équipe se fait un devoir de continuer à servir ses clients, quitte à faire des allers-retours sans cesse. Cette solution provisoire va perdurer jusqu’à la fin de la semaine prochaine, puis fermeture jusqu’au 12 mars où Centrale Viande accueillera ses clients dans des locaux flambant neufs. « Il va falloir se ravitailler avant la fin de la semaine », prévoit déjà un habitué.

« Nous devons effectuer des travaux pour assurer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Nous allons aussi faire une remise aux normes et agrandir nos vitrines », explique le patron. L’offre de la boucherie va également se renouveler avec le développement de l’activité traiteur, de plateaux repas pour l’été et de plats en sauce pour l’hiver : « Les gens cuisinent de moins en moins. » En ce moment, c’est la galère pour les neuf personnes qui constituent l’équipe de Centrale Viande, mais tous gardent le sourire et les clients ont suivi. « C’est surtout bizarre pour mon père. Je lui dis que je lui ai cassé son jouet », sourit Franck Gosset qui a repris l’entreprise familiale. Pas d’inquiétude, la dernière boucherie de Saint-Pol rouvrira bien ses portes à partir du 12 mars.

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee