La culture sous toutes ses formes dans la nouvelle l’agence TernoisCom de Pernes


Publicités

Médiathèque, espace numérique, école de musique, petite enfance, permanences : la nouvelle agence TernoisCom de Pernes réunit en un même lieu, en centre-ville, une impressionnante gamme de services et d’outils culturels. Pour en montrer tout le potentiel, une mise en scène de la vie des différents espaces est organisée pour l’inauguration officielle. A neuf ans et demi, Giuseppe essaie de travailler, avec son professeur de piano, le morceau qu’il présentera à son examen de musique. Pas facile de se concentrer entre les allers et venues des élus et de leur suite, sans oublier les photographes qui se succèdent derrière lui. Impassible, Giuseppe joue, tout comme trois autres jeunes qui tapent aussi frénétiquement sur les touches, mais eux sur des manettes de console. Le plus jeune ne se rend même pas compte de ce qui se passe autour de lui, coupé du monde avec son casque de réalité virtuelle. Aucune chance qu’il entende le concert de percussions dans la pièce d’en face, d’autant qu’elle est heureusement insonorisée. Après ces quelques démonstrations de musique et de jeux vidéo, la fin de la visite passe par la salle informatique équipée d’une dizaine d’ordinateurs. Animateur à l’espace numérique d’Auxi-le-Château, Camill Diais est presque jaloux : « On n’est pas aussi bien équipés à Auxi, mais les animateurs interviennent dans tous les espaces de TernoisCom. Je vais aussi pouvoir en profiter. »

« L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence »

Tous les invités sont élogieux sur cette nouvelle agence, à commencer évidemment par les dignitaires qui s’en sont félicités au micro, réunissant leur auditoire dans la médiathèque. « On se sent aussi bien que si on était chez soi, estime Marc Bridoux. Cet espace traduit notre volonté d’être au plus près de la population et d’être innovant sur le territoire, de proposer des endroits où on peut se rencontrer et échanger. » Le président de TernoisCom a remercié l’Etat et le département qui ont financé trois quarts des quelque six cents mille euros nécessaires à la transformation de l’ancien hôtel communautaire du Pernois. « C’est une réalisation exemplaire, un modèle à répéter dans toutes intercommunalités, selon le député Bruno Duvergé. C’est ce que nous demandent les citoyens : de la proximité dans tous les services publics. C’est un beau bâtiment et surtout il dispose de personnel compétent. C’est parce qu’il y a des activités très diverses que les gens de Pernes et d’ailleurs vont venir ici et vivre ensemble. » Les murs de la médiathèque sont décorés de citations de grands noms de la culture et le secrétaire général de la préfecture, Marc Del Grande, en a soumis une autre en guise de conclusion, un mot du philosophe Averroès : « L’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Si grâce à cet équipement, on peut éviter la violence, on n’aura pas tout perdu. » Maître Yoda avait dit la même chose il y a bien plus longtemps, dans une galaxie très lointaine.

Revenir en haut de page