Faillite de Thomas Cook : l’agence Delannoy-Jumez ne fermera pas et rassure ses clients


Publicités


L’annonce de la faillite de Thomas Cook a surpris le monde des voyagistes et voyageurs, y compris Christine Leguillette. La gérante des agences Delannoy-Jumez de Saint-Pol, Lillers et Nœux-les-Mines et ses cinq salariés doivent maintenant rassurer les clients affolés : « Nous n’allons pas fermer nos agences, c’est une certitude. Nous sommes des indépendants, Thomas Cook n’intervient pas dans notre entreprise ou notre comptabilité », assure Christine Leguillette. Le plus ancien voyagiste du monde représentait environ 40 % des ventes des trois agences Delannoy-Jumez qui travaillent également avec une trentaine d’autres opérateurs. La majorité des voyages programmés ne sont donc pas concernés par la situation de Thomas Cook, Jet Tours et Aquatour. « J’ai pris l’initiative d’annuler et de rembourser deux départs prévus demain et après-demain avec Thomas Cook. Pour les voyages dans les semaines et mois à venir, nous sommes encore dans le flou. Nous attendons de connaître la situation de la filiale française qui n’est pas, pour l’instant, en cessation de paiement. Pour les voyages Thomas Cook, les clients seront remboursés ou nous leur proposerons des solutions de substitution. Les départs qui sont prévus avec les autres opérateurs seront assurés comme prévu », garantit la gérante.

« Nous allons transférer nos voyages vers d’autres opérateurs »

Salariée à l’agence de Saint-Pol, Hélène Bailleul a séché ses larmes suite au choc de l’annonce et a retrouvé son sourire pour accueillir les clients et leur répondre en direct ou au téléphone qui sonne sans arrêt. « Je me mets à votre place. Je comprends votre inquiétude, mais soyez rassurés, vous pourrez bien partir l’été prochain », promet la salariée à un couple venu s’assurer du maintien de sa croisière à Venise et en Grèce, en juin prochain : il partira comme prévu avec MSC Croisières. « Alors, vous faites faillite ? », lance une autre cliente en entrant dans l’agence où elle avait programmé un voyage avec Thomas Cook. Hélène Bailleul s’efforce de la rassurer : « Votre voyage vous sera remboursé ou nous vous trouverons une autre solution, peut-être même dans le même hôtel, si c’est possible. » Néanmoins, il faudra quelques jours avant de se pencher sur les solutions de substitution, la priorité étant de répondre à toutes les interrogations. Aux plus sceptiques, la conseillère explique que toutes les agences de voyage cotisent à l’APST – Association professionnelle de solidarité du tourisme – qui permet de rembourser les voyageurs en cas de problème. « Toutes les personnes qui avaient un voyage prévu avec Thomas Cook, Jet Tours et Aquatour peuvent se rapprocher de nous pour que nous trouvions la meilleure solution, souligne Christine Leguillette. Cette faillite est un coup dur, mais ce n’est pas le monde du tourisme qui s’effondre complètement. Nous allons transférer nos voyages vers d’autres opérateurs. Les clients peuvent continuer à venir chez nous. Nous les accueillons toujours avec plaisir. »

Agence de voyages Delannoy-Jumez

19, rue d’Hesdin, à Saint-Pol-sur-Ternoise
03.66.88.15.30.

Revenir en haut de page