Entre théâtre et reconstitution, les Baladins badinent avec l’histoire


Publicités


Avec une équipe dirigeante rajeunie, les Baladins des Temps Jadis poursuivent leur mutation. « L’année dernière fut une année de transition. Nous avons revu notre fonctionnement interne et notre manière de travailler. Nous avons repris les spectacles d’été, avec des textes et des mises en scène difficiles, ce qui nous a permis de constater que nous pouvons faire de grandes choses », se félicitait Valentin Berlemont, président de la troupe polopolitaine, lors de son assemblée générale. « Nous nous efforçons de développer la reconstitution historique, tout en gardant la pratique du théâtre. » Ainsi, le nouveau spectacle estival, prévu sur le Mont les 21 juillet et 4 août, sera accompagné d’un campement médiéval installé toute la journée. Entre ces deux représentations, la troupe plantera ses tentes au donjon de Bours le 29 juillet pour y jouer son grand classique, La farce du cochon, qui sera également présenté à la Maison pour Tous de Saint-Pol l’automne prochain. La municipalité a sollicité la troupe pour animer la Nuit des Musées le 19 mai, avec une création autour du personnage de Bacler d’Albe.

Des moyens modernes pour recruter de nouveaux saltimbanques

« Il va falloir recruter pour les spectacles », annonce la matriarche, Christine Berlemont. En effet, si la jeunesse est un atout pour apporter un nouveau dynamisme, elle apporte également son lot de contraintes : entre les départs pour les études ou le travail, difficile de garantir la disponibilité de tous pour chaque représentation. Les Baladins sont en phase avec leur temps et comptent s’appuyer sur les moyens de communication modernes pour attirer de nouveaux saltimbanques. « Nous avons modernisé notre site Internet. La page Facebook est mise à jour régulièrement, au-delà de la simple préparation des spectacles. Nous souhaitons également réaliser une vidéo pour présenter nos activités », explique le président qui fourmille d’idées pour développer la troupe. Petite déception, le projet de Fête du printemps ne pourra pas se concrétiser cette année : « Il s’agissait de proposer une animation féerique dans la ville. Nous l’organiserons en 2019, quitte à le faire ailleurs qu’en centre-ville. » Inutile de s’attarder sur le passé, les Baladins des Temps Jadis préparent déjà l’avenir.

Rejoignez les Baladins sur leur page Facebook ou sur leur site Internet.

Revenir en haut de page