De Manufrance à Internet, l’armurerie de Thierry Pagerie s’offre une nouvelle jeunesse


Publicités

« Même des enfants m’appellent encore « Manufrance », alors que c’est la « Boutique du Ternois » depuis vingt-cinq ans. Avec le déménagement, ça va peut-être changer », prédit Thierry Pagerie. Installé depuis 1994 à l’angle de la rue d’Hesdin et de la rue des Ferronniers, l’armurier donne un nouveau souffle à son activité en ouvrant un magasin flambant neuf dans la rue des Carmes. « Quand on est commerçant-artisan, il faut savoir se renouveler régulièrement. Il me reste encore dix ans avant la retraite, c’était le bon moment pour un nouveau départ. Ici, j’ai une plus grande visibilité, je peux accueillir les clients dans de meilleures conditions et mettre en valeur les différents rayons », constate Thierry Pagerie qui a su évoluer avec ses clients au fil des années. « Maintenant, je travaille aussi beaucoup sur Internet. Ça représente la moitié de mon activité. J’ai 1 400 articles en ligne et j’aimerais en proposer 2 000 d’ici la fin de l’année. Je suis présent sur Naturabuy, le plus grand site de vente consacré à la chasse, mais je vais aussi lancer mon propre site. »

Chasse, pêche, airsoft et articles un peu grivois

Thierry Pagerie a réussi à inscrire son magasin dans la modernité tout en conservant son activité traditionnelle : « Chez moi, c’est un peu comme une brocante : l’échange avec le client est important. Je récupère beaucoup de fusils d’occasion ou en dépôt-vente que je propose sur Internet. Le chasseur au fin fond de la Corrèze peut trouver chez moi le bon percuteur dont il a besoin pour son fusil. Je fais aussi des opérations régulièrement sur le site, des enchères qui permettent de vendre des produits de chasse à bas coût plutôt que de les jeter ou de les ranger au grenier. Le magasin me permet de valoriser l’activité sur Internet et réciproquement. J’y suis toujours occupé, ne serait-ce qu’avec la préparation des colis. » L’armurerie reste la principale activité de « La boutique du Ternois », mais le nouveau magasin permet aussi de mieux valoriser le rayon pêche, la coutellerie, les articles d’airsoft pour les jeunes, sans oublier les articles de fête : « On propose des produits qu’on ne trouve pas ailleurs, des cadeaux humoristiques, un peu grivois », sourit Thierry Pagerie qui a profité du déménagement pour mettre son commerce aux normes, notamment pour renforcer la sécurité de sa boutique. « En vingt-cinq ans, j’ai subi au moins dix tentatives de cambriolage rue d’Hesdin, dont un lorsque le RC Lens jouait en Ligue des Champions contre le Milan AC. Les voleurs savaient que j’étais supporteur lensois et que je ne serai pas là ! » Thierry Pagerie est toujours supporteur lensois, mais à la veille de l’ouverture de sa boutique, impossible pour lui de se rendre à la capitale pour soutenir son club de cœur face au Paris FC : « Je le sens bien, ce match. Je mise sur une victoire avec un but de Gomis, voire aux tirs au but. Et si ça passe, je pourrais bien aller à Troyes, vendredi ! »

La boutique du Ternois, 15 rue des Carmes à Saint-Pol-sur-Ternoise

Ouvert les lundis, mercredis, jeudis, vendredis, samedis de 9h à 12h et de 14h à 19h

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee