Les jeunes du Rotaract organisent samedi une collecte pour leurs camarades étudiants en détresse

C’est une triste première mais une initiative louable : le club Rotaract du Ternois organise ce samedi une collecte alimentaire et de produits d’hygiène à destination des étudiants en détresse. « On connaît tous un étudiant qui rencontre des difficultés. Les jeunes ont beaucoup moins de petits boulots, ils perdent leurs ressources. C’est pour ça qu’on essaie d’apporter notre aide, à notre échelle », explique Guillaume Cailleux. À vingt-trois ans, le président de l’antenne locale du Rotaract est lui-même étudiant, comme quelques autres de la dizaine de membres du club. Conscients des difficultés de certains de leurs camarades, ils ont pris l’initiative de contacter le Secours Populaire du Pas-de-Calais, qui se chargera de la redistribution des produits collectés. « On demande des denrées non périssables et des produits variés : il ne faut pas penser que les étudiants ne mangent que des pâtes ! Ce peut être aussi de la confiture, de l’huile, divers aliments qui peuvent se conserver. On souhaite aussi collecter des produits d’hygiène », souligne Guillaume Cailleux. Gels douche, shampoings, dentifrices mais aussi protections hygiéniques sont autant de produits coûteux et pourtant indispensables au bien-être de tous, et donc des étudiants précaires. La collecte se déroulera samedi de 9h à 12h au Leclerc d’Herlin-le-Sec, puis de 14h à 17h à l’Intermarché de Saint-Pol. Une opération similaire sera organisée au mois de mai à Arras en partenariat avec une autre antenne du Rotaract.

« Je pense à ceux qui arrivent en première année et qui suivent tous les cours à distance. Si on veut se protéger et protéger tout le monde, c’est peut-être nécessaire, mais ça reste très difficile pour beaucoup d’étudiants. »

Guillaume Cailleux, président du club Rotaract de Saint-Pol-sur-Ternoise

Le club ternésien a également pour projet de proposer une journée dédiée aux étudiants : « On voudrait leur proposer un petit déjeuner, des conseils pour l’orientation, un soutien psychologique. Nous avons déposé une demande de subvention au conseil départemental et nos prochaines opérations serviront également à financer ce projet », annonce Guillaume Cailleux. Ainsi, les livraisons de petits déjeuners pour les fêtes des mères et des pères devraient être reconduites dans les semaines à venir. Une façon concrète d’aider les étudiants et d’interpeller sur leurs conditions de vie : « L’enseignement à distance, c’est compliqué, constate Guillaume. J’ai la chance d’être en alternance, avec un salaire et des cours la moitié du temps, mais je pense à ceux qui arrivent en première année et qui suivent tous les cours à distance. Beaucoup risquent de redoubler, les cours sont moins attractifs. Si on veut se protéger et protéger tout le monde, c’est peut-être nécessaire, ce n’est pas à moi d’en juger, mais ça reste très difficile pour beaucoup d’étudiants. »

Facebook : Club Rotaract Saint-Pol-sur-Ternoise


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *