Canton de Saint-Pol : Ginette Beugnet candidate à sa réélection, en duo avec Hubert Degrève


Publicités

Élue conseillère départementale en 2015, Ginette Beugnet a annoncé ce mercredi son intention de solliciter à nouveau la confiance des électeurs du canton de Saint-Pol. Tout comme lors du précédent scrutin, les habitants doivent élire un duo paritaire : Ginette Beugnet avait alors brigué le poste avec Claude Bachelet, maire de Croisette – entre autres. L’union ne tint pas longtemps et les deux élus ont terminé leur mandat chacun de leur côté.

Hubert Degrève remplace Claude Bachelet dans le duo de Ginette Beugnet

La conseillère départementale s’est trouvé un nouvel acolyte en la personne d’Hubert Degrève : « C’est quelqu’un de bien connu dans la ruralité, il est président des maires ruraux du Pas-de-Calais », souligne la candidate. Il est également maire depuis 2014 de Tubersent, commune de quelque cinq cents habitants, située près d’Étaples. En effet, pas besoin de résider dans le canton où on est candidat, il suffit d’habiter le département concerné. Les deux postulants ont en commun d’être passés par le parti centriste Union des démocrates et indépendants – UDI, mais ce n’est pas ce qui a forgé le duo, selon la candidate : « On se connaît de longue date, en tant que centristes, certes, mais ce n’est pas du tout ce qui a fait la jonction entre nous. J’ai toujours dit que si je me représentais, ce serait sans étiquette. On travaille pour tout le monde, pour tous les maires.  On est vraiment des élus de proximité et avoir une étiquette politique pour le conseil départemental – comme pour une mairie d’ailleurs – ça n’a aucune plus-value. »

Une conférence de presse le 20 avril pour présenter le binôme

Candidate malheureuse à la mairie de Frévent l’an dernier, Ginette Beugnet occupe néanmoins un poste au conseil municipal. Elle va devoir convaincre les électeurs au-delà des frontières de sa commune, mais elle aura cette fois un bilan à faire valoir. Pour l’instant, la candidate Fréventine ne veut pas en dire plus, elle s’exprimera avec son colistier lors d’une conférence de presse le mardi 20 avril : « Je ne veux pas faire de déclaration sans mon binôme. On travaille super bien ensemble. » La semaine dernière encore, elle gardait le suspense quant à une éventuelle candidature, attendant la décision de report ou non des élections départementales. La candidate était en fait dans les starting-blocks : l’annonce de décaler les élections départementales d’une semaine est tombée hier, celle de la candidature du duo Beugnet-Degrève aujourd’hui. La course est lancée dans le canton de Saint-Pol.


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *