Boubers/Ligny : les habitants invités à réduire drastiquement leur consommation d’eau

« Les fuites deviennent récurrentes, avec le réseau qui vieillit. Ce matin, on s’est dépêchés de prendre une douche », témoigne un Boubersois, venu récupérer deux packs d’eau minérale à la mairie. Depuis vendredi, le château d’eau qui alimente Boubers et Ligny-sur-Canche se vide sans se remplir : « Vendredi, un habitant vivant sur les hauteurs du village nous a prévenus qu’il n’avait plus d’eau et nous avons constaté que les deux bassins du château d’eau ne se remplissaient plus », explique le maire de Boubers. Jean-Marie Tinchon indique que l’origine de la fuite n’est pas encore identifiée, mais qu’elle se situerait sur le réseau principal, à Conchy ou Monchel-sur-Canche. « Le château d’eau de Fillièvres alimente les communes de Fillièvres, Aubrometz, Conchy, Monchel et le château d’eau de Boubers, qui approvisionne notre village et celui Ligny », détaille Jean-Marc Prudhomme, premier adjoint. La fuite représenterait une perte de 200 m³ par jour, l’équivalent du volume du château d’eau de Boubers. Samedi soir, l’alimentation des communes de Conchy et Monchel a été coupée de 22h à 6h pour permettre aux deux bassins de se remplir, afin d’offrir un peu d’eau courante aux habitants de Boubers et Ligny, mais en fin de matinée, les réserves étaient déjà quasiment vides et ne se remplissaient qu’au compte-gouttes. « On avait déjà eu une grosse fuite au printemps et le syndicat des eaux avait demandé l’installation d’une alarme au château d’eau de Boubers afin qu’on puisse être alertés et anticiper les ruptures d’eau, mais ça n’a toujours pas été réalisé », déplore le premier adjoint.

Les deux bassins, totalisant 200 m³, ne se remplissent qu’au compte-gouttes depuis la fin de semaine.

La municipalité a donc invité les habitants à limiter drastiquement leur consommation d’eau et a organisé une distribution d’eau minérale : deux palettes de quatre-vingt-quatre packs de six bouteilles ont été commandées et réglées par le syndicat des eaux. Seule une trentaine de packs ont été distribués ce dimanche matin, mais le reste n’est pas perdu puisque l’épisode risque de durer encore quelques jours : « Il faut qu’on identifie le tronçon du réseau où se situe la fuite, puis l’endroit exact, avant d’effectuer les réparations. J’espère que les opérations pourront commencer dès lundi, mais il faudra au moins une semaine pour retrouver une situation normale. » En attendant, la municipalité étudie la possibilité de faire appel à une société de transport pour transférer de l’eau de Fillièvres à Boubers. Les pompiers ont été avertis de la situation puisque les seize bornes incendie de la commune ne sont plus alimentées et, en cas de problème, ils devront intervenir avec leur propre citerne. Les épisodes de fuite et de rupture d’eau sont récurrents et posent la question de l’état du réseau, comme l’explique le maire de Boubers : « Les canalisations sont vieillissantes, le réseau date au moins des années soixante-dix. Mais pour tout rénover, il faudrait investir près de dix millions d’euros et le syndicat des eaux n’en a pas les moyens. »

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *