Romain Sibille prend la présidence du Basket Club Saint-Polois pour préparer la prochaine saison


Publicités

« La philosophie du club doit rester la même : prendre du plaisir avant tout, sans perdre de vue la compétition », annonce le nouveau président du Basket Club Saint-Polois. Romain Sibille a été élu à la suite de Vincent Crépin lors de l’assemblée générale du club : « Vincent avait annoncé que ce serait sa dernière année. J’ai déjà été président de club à Campagne-les-Hesdin et j’avais envie de retenter l’aventure », explique Romain Sibille qui aura pour mission de relancer le BCSP après deux saisons perturbées par la crise sanitaire : le club a perdu une vingtaine de joueurs, près de 15% de son effectif.

« Les filles sont en Régionale 2 et l’objectif est de se maintenir, mais je suis sûr que le coach Jean-Louis sera encore plus ambitieux. »

Romain Sibille, président du Basket Club Saint-Polois
Les féminines du BCSP en match amical face aux U20 d’Arras-Pays d’Artois.

Le BCSP peut déjà compter sur cent un licenciés pour sa saison 2021-2022, mais espère recruter dans ses différentes catégories : « Chez les garçons, nous avons des équipes dans toutes les catégories jeunes, des baby aux U17. Pour l’équipe seniors, nous sommes en bonne voie : nous avons sept joueurs, il nous en faudrait un ou deux de plus pour faire face à d’éventuelles blessures. » L’équipe seniors évoluait en Départementale 2 mais le club a décidé de rebondir en D3, la plus basse division, pour reprendre du plaisir plutôt que des « fessées » tous les week-ends. En revanche, pour les seniors féminines, l’équipe phare du BCSP, pas question de reculer : « Les filles sont en Régionale 2 et l’objectif est de se maintenir, mais je suis sûr que le coach Jean-Louis sera encore plus ambitieux », sourit le président. « La prénat’ ou rien ! », lance même une joueuse. « Au contraire des garçons, on a peu de jeunes en féminines », alerte Romain Sibille, qui coache les U18. Les dirigeants espèrent réussir à constituer une équipe féminine en U13 ou U15, afin de préparer la relève.

Des équipes de 3×3 en alternative aux équipes réserves

Par ailleurs, les défections ont mis à mal les équipes réserves, aussi bien chez les femmes que les hommes : « Pour les équipes B, c’est mal engagé. On a l’été pour recruter », prévient le président. Pour permettre aux adultes de continuer à pratiquer le basket, le club envisage une alternative : le 3×3. « La saison se déroule avec de mini-tournois réunissant quatre à six équipes. On inscrit sept joueurs en début de saison et il en faut quatre à chaque tournoi. Les matchs se jouent en dix minutes ou vingt-et-un points. Les tournois se déroulent en deux heures, le week-end ou un soir en semaine », détaille Aurélien Godard, nouveau vice-président. La fédération développe depuis quelques années le 3×3 et cette alternative permettrait à certains de continuer à pratiquer le basket, avec moins de joueurs et moins de contraintes, notamment pour celles et ceux ayant des obligations familiales ou professionnelles. Que ce soit en équipe B ou en 3×3, l’objectif est de permettre à tous de continuer à jouer au basket. Enfin, le club a besoin de recruter à d’autres postes clés : les bénévoles. « On a besoin d’un coach pour les U13 et de personnes pour encadrer le club. Il ne faut pas que ça repose toujours sur les mêmes, sinon on s’épuise », constate le président, coach, basketteur – jeune papa, professeur et fan de Star Wars – qui porte pour son club de basket un nouvel espoir.

Composition du nouveau bureau :
Président : Romain Sibille
Vice-président : Aurélien Godard
Secrétaire : Emmanuelle Delory
Secrétaire adjointe : Claudine Delory
Trésorière : Laura Gauchy
Trésorière adjointe : Émeline Sibille


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *