Kick-boxing, cardio, sophrologie : les Foyers de la Ternoise offrent des exutoires à leurs salariés


Publicités

« Droite, gauche, droite, coup de pied bas, coup de pied haut ! » Sur le site de Canteraine, les salariés de l’ASRL* peuvent désormais découvrir le kick-boxing tous les mardis soir. L’objectif n’est – heureusement ! – pas d’appliquer ces techniques aux résidents mais de permettre aux professionnels d’évacuer le stress et la tension : « On sort d’une importante crise et la situation n’est pas forcément évidente à gérer : nos établissements n’ont jamais fermé depuis le début de la pandémie. On veut offrir un espace où les professionnels peuvent se défouler et leur apporter un moment d’évasion, de bien-être, tout en contribuant à la cohésion des équipes », explique Coralie Masquelin. Chargée de mission qualité et développement au sein de l’ASRL, elle enfile les gants chaque mardi soir avec quelques collègues pour suivre les cours de Sylvie Declercq qui pratique et enseigne le kick-boxing, et mène la séance à un rythme effréné. L’initiation à cet art martial est l’une des propositions offertes aux salariés qui peuvent aussi s’exercer au cardio-training avec Dylan Debuiche ou à la sophrologie avec Jean-François Robiquet. « Nous avons répondu à un appel à projets de l’Agence régionale de santé autour de la qualité de vie au travail. Nous avons ainsi obtenu plus de vingt mille euros pour mettre en place des actions, ouvertes gratuitement à l’ensemble des salariés », détaille Coralie Masquelin.

Ainsi, les quelque trois cents professionnels qui interviennent dans les différents établissements de l’ASRL sont invités à se défouler ou à se détendre en participant aux activités, en dehors de leurs heures de travail. Si la bonne humeur est de mise, la démarche engagée par la chargée de mission est des plus sérieuses et vise avant tout à améliorer les conditions de travail des salariés : « Ces actions contribuent à la prévention des troubles musculosquelettiques. Nous sommes accompagnés par la médecine du travail pour la prévention des risques psychosociaux, un sujet qui nous tient particulièrement à cœur. » Les premières séances ont été organisées en juin, à l’occasion du “mois de la forme” et les professionnels se sont rapidement appropriés cette nouvelle offre : « On est là pour se défouler, ça va être cool ! », s’enthousiasment deux salariées en arrivant au cours de cardio-training, l’une étant même revenue durant ses vacances pour garder la forme.

L’objectif est de se faire du bien, mais pas sans mal : « Le plaisir passe par l’effort ! On va faire des séances de cardio où les pulsations vont vraiment monter, mais chacun doit travailler pour soi, sans se comparer aux autres. Un cours collectif permet de partager et de se tirer mutuellement vers le haut », souligne Dylan Debuiche, qui s’efforce de proposer des exercices que les participants pourront reproduire à leur domicile. La séance de cardio se déroule en musique, tout comme l’échauffement de kick-boxing, avec un rythme très soutenu : « La musique va très vite, vous êtes prêts à retourner en boîte de nuit ! », s’amuse la kick-boxeuse, en reprenant son souffle, avant d’expliquer les étirements nécessaires et les bonnes postures à adopter. Ceux qui survivent à l’échauffement peuvent alors enfiler les gants et envoyer quelques coups à leurs collègues consentants, avant de rentrer à leur domicile fatigués mais détendus, mieux dans leur tête et dans leur corps.

*ASRL : Association d’Action Sociale et Médico-Sociale des Hauts-de-France qui gère les foyers de la Ternoise, de Canteraine et l’IME de Saint-Michel.


Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *