Après les dresseurs de Pokémon, les sorciers d’Harry Potter débarquent dans nos rues


Publicités

A l’été 2016, les dresseurs de Pokémon envahissaient les rues, smartphone en main, pour les attraper tous. Si l’euphorie originelle était retombée après quelques semaines, des millions de joueurs à travers le monde ont continué à rechercher Pikachu et ses congénères. Depuis quelques jours, ils doivent partager leurs terrains de chasse avec de nouveaux venus, des sorciers en quête d’objets magiques disparus et disséminés dans le monde. Sur un principe similaire à Pokémon GO, le jeu Wizards Unite reprend l’univers d’Harry Potter et invite les joueurs à retrouver divers éléments dans leur environnement. A Saint-Pol, les « PokéStops » sont devenus des « auberges », ou des « serres », où les sorciers récupèrent les objets nécessaires à leurs quêtes. Les « arènes » où se rencontraient les Pokémon sont désormais des « forteresses » où les sorciers doivent combattre des créatures maléfiques. A Saint-Pol, quelques joueurs sont déjà à l’œuvre, bien que discrets.

« Les graphismes sont super beaux et la réalité augmentée est vraiment intéressante »

Pour l’instant, ce sont surtout des dresseurs de Pokémon qui continuent à arpenter les rues. Au terrain de pétanque du Mont, deux jeunes adultes s’installent, fixés sur leur téléphone. A quoi jouent-ils ? « On joue à Pokémon. On cherche des gens pour attraper Kyogre », annonce le premier. Son compère a entendu parler de Wizards Unite et s’étonne qu’il soit déjà sorti. Néanmoins, les deux dresseurs n’envisagent pas de changer de carrière : « On va rester sur Pokémon. On est de grands enfants ! » Dans la ville, les sorciers se font discrets, pourtant quelques-uns sont déjà actifs, comme en témoignent les graines déjà plantées dans les serres virtuelles. Potterhead de la première heure et capitaine de l’équipe de quidditch des Sombrals du Ternois, Amélie guettait la sortie de Wizards Unite depuis des mois. Si elle ne peut se résoudre à totalement abandonner Pokémon GO, elle découvre avec plaisir et admiration ce nouveau jeu en réalité augmentée : « C’est trop cool ! Le jeu est plus coopératif que Pokémon GO, avec des combats en commun et plus de stratégie. Les graphismes sont super beaux et l’intégration de la réalité augmentée est vraiment intéressante. » Si les concepts de Pokémon GO et Wizards Unite sont très similaires, le petit dernier des studios Niantic se distingue par son caractère coopératif plus que compétitif : alors que les dresseurs s’affrontent dans Pokémon GO, les sorciers de Wizards Unite doivent travailler ensemble pour vaincre les créatures maléfiques dans les forteresses disséminées un peu partout. En revanche, les deux jeux partagent un même défaut : les éléments magiques et divers points d’intérêt se trouvent principalement dans les zones urbanisées et il peut être très frustrant d’arpenter la campagne sans rien ramasser. Tout comme pour les dresseurs de Pokémon, Saint-Pol devrait logiquement être le principal lieu de ralliement des sorciers du Ternois : avec une vingtaine d’auberges et de serres, ainsi que quelques forteresses, les alliés d’Harry Potter trouveront sans difficulté objets et créatures magiques, mais surtout d’autres joueurs pour partager leurs aventures. Alors, à vos baguettes pour nettoyer le Ternois des vampires, harpies et autres trolls des montagnes !

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee