À Saint-Pol, la halte-répit Alzheimer retrouve sa salle d’accueil, réaménagée et agrandie


Publicités


L’association Halte-répit Alzheimer est retournée dans ses locaux réaménagés, rue Wathieumetz. La salle a presque triplé de volume pour atteindre environ 65 m², augmentant sa capacité d’accueil : jusqu’à dix personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’autres maladies dégénératives peuvent être réunies lors des trois après-midi hebdomadaires. « Notre rôle n’est pas de guérir mais de soulager les aidants, de leur permettre de souffler et de se reposer un peu, car pour eux, c’est une mobilisation permanente », a déclaré Christian Machen, président de l’association Halte-répit ouverte en 2012. Son but est de libérer du temps aux aidants quelques heures par semaine, en occupant les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer avec diverses activités (jeux de société, de cartes, coloriages…). « Ces activités permettent de ralentir l’évolution de la maladie. Les personnes sont prises en charge au début de la maladie. Elles ont encore plein de capacités et une certaine autonomie, souligne Christian Machen. Nous disposons d’environ vingt-cinq bénévoles qui animent en équipe, à tour de rôle, les trois après-midi hebdomadaires. »

« Les personnes peuvent accéder directement au parc, y compris en fauteuil »

« On a découvert presque par hasard que ce bâtiment appartenait à la ville lorsque la DDE est partie », a confié le maire, Maurice Louf. Le réaménagement de la halte-répit a coûté 90 000 euros HT, dont 30 000 euros subventionnés par le département. Le projet a été essentiellement financé par la municipalité, mais la halte-répit peut aussi compter sur des dons de particuliers, de l’association France Alzheimer, ainsi que le Service de soins infirmiers à domicile et le Lions Club de Saint-Pol-en-Ternois qui se sont associés pour créer la structure.

L’association halte-répit est ouverte quarante-sept semaines par an (fermeture quinze jours en hiver et durant la période estivale). Un espace extérieur est aussi disponible et va accueillir un parcours moteur financé par le département : « Avant, les personnes accueillies ne profitaient pas du parc car il fallait faire le tour du bâtiment. Désormais, elles pourront y accéder directement depuis la salle, y compris en fauteuil. C’est un lieu agréable pour se retrouver. Cette salle va vivre avec la halte-répit mais aussi avec le SSIAD qui pourra y proposer des activités », explique Christian Machen. Du mobilier va être mis à disposition avec des armoires, des étagères et autres meubles financés par le Lions club. Pour l’heure, les pots de peinture jonchent encore le sol, mais une fois les finitions achevées, la salle rénovée de la halte-répit bénéficiera d’une inauguration officielle. L’important était surtout que les activités puissent reprendre et que les malades et leurs aidants puissent retrouver un peu de répit.

La halte-répit est ouverte les lundis, jeudis et vendredis, de 14h à 17h, 88 rue Wathieumetz, à Saint-Pol-sur-Ternoise.
Renseignements : 03.21.41.72.79.

Revenir en haut de page