Le Gobelin du Ternois

Suivez le Gobelin 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Regardez Le Gobelin sur YouTube

L'AGENDA

DU

GOBELIN

Événements à venir

près de chez vous!

Soutenez
Votre Journal!

Tout le monde a besoin d'une bonne correction, même Antoine Griezmann

7 Apr 2018

Quelle est la différence entre des vaches noires et blanches et des vaches noir et blanc ? Si vous n’en avez aucune idée, Mathilde Hoguet peut vous aider avec cette petite subtilité de langage mais aussi avec tous vos problèmes d’orthographe. « Tout le monde fait des fautes et peut avoir besoin d’aide. Moi-même, je me fais relire lorsque j’écris », confesse la jeune correctrice qui vient de lancer son entreprise : Elephas. « C’est un terme grec que j’ai découvert dans la revue Les timbrés de l’orthographe. Le grec rappelle l’importance de l’étymologie des mots pour les comprendre et les écrire. En anglais, l’expression « There’s an elephant in the room » fait référence à un problème qu’on préfère ignorer, comme c’est le cas avec l’orthographe en France. » Sans oublier le calembour : si Mathilde voit une faute, elle l’efface. Enfin, elle a opté pour un logo représentant une tête d’éléphant, sans doute parce que les gens se trompent énormément.

 

« Donner un écrit qui n’est pas corrigé, c'est comme un cadeau avec un emballage déchiré »

 

« On ne s’en rend pas forcément compte, mais on passe son temps à écrire : mémoires, rapports de stage, faire-part, publicités… Parfois, je vois des horreurs dans les vitrines. Tous les écrits se corrigent, quel que soit le support. » Le monde entier peut bénéficier de ses services : il suffit de lui envoyer un courriel. Depuis son domicile d’Anvin, l’examinatrice chausse ses lunettes anti-lumière bleue et passe au crible non seulement l’orthographe, mais aussi la grammaire, la syntaxe, la ponctuation. Sa maîtrise lui a d’ailleurs valu de signer au mois d’octobre un CDI à temps partiel chez nos confrères de l’Abeille de la Ternoise - qui en tire d’ailleurs un grand bienfait. « Mes collègues me disent que j’ai le sens du détail. Parfois, on pense que j’ai oublié une faute, alors j’explique la règle particulière », sourit Mathilde qui s’amuse des exceptions et subtilités de la langue française. Elle rassemble d’ailleurs quelques pépites sur sa page Facebook. Ainsi, notre rencontre nous aura appris qu’on doit dire « une belle denture » et non « une belle dentition » et qu’espace est féminin en typographie - ça peut servir.

 

« Le livre d'Antoine Griezmann est plein de fautes ! »

 

« Donner un écrit qui n’est pas corrigé, c’est un manque de respect. C’est comme offrir un cadeau avec un emballage déchiré. Beaucoup d’entreprises jettent les candidatures au bout de quelques fautes. Une lettre corrigée, c’est un plus », argue la micro-entrepreneuse qui ne pose qu’une limite éthique : pas d’écriture inclusive. « Je ne corrigerai pas ça, c’est tordu ! C’est difficile à lire, c’est censé simplifier l'écriture alors que ça complique tout. » En revanche, Mathilde ne serait pas contre corriger Antoine Griezmann : « Son livre est plein de fautes, ça casse la lecture. On bloque sur la forme et on décroche. » Si Grizou compte autant de buts à la fin de la Coupe du Monde que d’erreurs dans son livre, Mathilde consentira sans doute à le lui pardonner.

 

Retrouvez Elephas sur Facebook.

Contact : Mathilde Hoguet au 06.86.35.83.29.

Partage sur Facebook
Partage sur Twitter
Please reload

beaujolais Pub1.png

Le Gobelin du Ternois - 10 place Leclerc 62130 Saint-Pol-sur-Ternoise - 06.87.23.61.41 - chgobelin@gmail.com

Mentions Légales