Pentagon papers : laissez parler les petits papiers


Publicités

GGGGGG : éclatant

S’entourant d’acteurs d’exception et du scénariste Josh Singer, déjà derrière la plume de Spotlight ou Du cinquième pouvoir, Steven Spielberg revient avec un film fort et intelligent. Katharine Graham (Meryl Streep), première femme directrice de la publication du Washington Post, et son rédacteur en chef Ben Bradlee (Tom Hanks) vont dévoiler un scandale d’État concernant les manœuvres de quatre présidents américains sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles. Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis.

Avec Pentagon Papers, Spielberg nous plonge dans une œuvre plus complexe qu’il n’y paraît. Au premier abord film féministe qui valorise le combat d’une femme qui a tout à perdre, le film bascule peu à peu dans un véritable pamphlet citoyen. Le personnage de Katharine Graham, ancré dans un monde bourgeois, va remettre en cause son rapport au pouvoir pour mener un combat qui contribuera à son émancipation. Ne se focalisant pas sur l’enquête mais sur la question de révéler ou non des secrets qui pourraient faire vaciller le pouvoir en place, le film questionne notre propre rapport à la notion de citoyenneté.

Porté par une réalisation d’une force et d’une intelligence incroyable, Pentagon Papers invite à relativiser chaque situation et souligne l’importance de savoir changer de point de vue. Le réalisateur parvient à installer une tension et à mener un véritable thriller uniquement grâce à sa maîtrise de l’image et à ce qu’elle renvoie au spectateur.

Pentagon Papers dénonce un éternel recommencement du pouvoir et invite chaque citoyen à être vigilant sur ce qu’il lit, voit et entend. La puissance de la mise en scène propose un second niveau de lecture qui se distille tout au long du film et prouve que Steven Spielberg est bien de retour avec du grand cinéma, traitant de questions complexes qui résonnent de façon inquiétante avec l’époque actuelle.

#LecinédeGG

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *