Nous finirons ensemble : les copains d’abord


Publicités

GGGGGG : compote

Il y a neuf ans, Guillaume Canet nous présentait sa bande de potes aux relations pas si faciles et qui se retrouvait pour des vacances, suite à l’accident dramatique de leur ami Ludo, incarné par Jean Dujardin. Dans cette suite, sans surprise, on retrouve les mêmes têtes pour repartir au Cap Ferret rejoindre Max (François Cluzet) qui s’apprête à fêter ses soixante ans, mais aussi à revendre son gîte. Max, divorcé de Véronique (Valérie Bonneton), se retrouve fauché et ne s’attend pas à voir sa bande d’amis débarquer après trois ans d’absence.

Pour Nous finirons ensemble, Guillaume Canet s’entoure à nouveau de ses amis à la ville comme à l’écran, pour proposer, comme avec Les petits mouchoirs, un véritable film de potes. Même si on se plaît à retrouver cette bande, les nouveaux venus au casting (José Garcia, Mikaël Wattincourt…) peinent à se faire une place, comme si ces amis qui ont marqué les Français en 2010 se suffisaient à eux-mêmes et empêchaient d’autres personnages d’exister. Comme son prédécesseur, Nous finirons ensemble offre sa part de bons moments, mais aussi d’autres plus patauds qui plombent le film et l’ambiance générale. Même si on nous promet de passer du rire aux larmes, de la joie à la tristesse, une fois bien installé dans son fauteuil, on se laisse difficilement convaincre. Le film oscille entre drame et comédie sans jamais trouver le ton juste. Alors que Les petits mouchoirs s’assumait en tant que drame, Nous finirons ensemble ne sait pas sur quel pied danser et ça se voit : dès qu’une situation s’avère tragique, le film la contrebalance avec des gags parfois drôles, mais qui cassent l’aspect dramatique recherché par le réalisateur. Finalement, la plus grande réussite de cette suite réside dans son côté « film de potes » et sa faculté à faire exister la bande d’amis du premier volet, mais ne réussit malheureusement pas à proposer une intrigue ou des situations crédibles et pertinentes.

Prochaines séances au Régency.

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee