La forme de l’eau : tout l’monde est heureux sous l’océan


Publicités

GGGGGG : monstrueux.

Avec La forme de l’eau, récompensé entre autres par quatre Oscars et deux Bafta, Guillermo Del Toro signe l’un de ses films les plus aboutis.

Elisa (Sally Hawkins), employée d’un laboratoire secret géré par le gouvernement, va voir sa vie basculer quand un certain Richard Strikland (Michael Shannon) arrive avec une expérience entourées de mystère. Elisa et sa collègue Zelda (Olivia Spencer) vont vite découvrir que tout ces secrets cachent en réalité une créature amphibienne inconnue.

Del Toro parvient à signer un film aux multiples influences et alterne avec brio les éléments de la comédie romantique, du drame, du conte de fée et même du film d’espionnage. Le résultat est simplement bluffant et seul un réalisateur comme lui pouvait mener un tel projet.

Centré sur la relation entre Elisa et l’amphibien le film questionne – comme toute la filmographie de Monsieur Del Toro – le sens et les représentations de la notion de monstruosité. La forme de l’eau se veut également critique envers les sociétés modernes et leur tendance à rejeter l’autre ou ce qu’elles ne comprennent pas.

Avec ce film, le réalisateur laisse la part belle à ses personnages, notamment l’amphibien, protagoniste central campé par Doug Jones qui nous offre un monstre remplit d’humanité. Le travail de costume est d’ailleurs sublime et offre un résultat plus vrai que nature.

L’interprétation de Sally Hawkins et Michael Shannon est à souligner. Le personnage d’Elisa est centré sur la douceur et la candeur, au contraire de celui de Striklan, incarnant le stéréotype de l’homme ambitieux, misogyne et psychorigide. La confrontation à l’écran de ces deux extrêmes est un vrai plaisir.

Avec La forme de l’eau, Guillermo Del Toro réussit à mener avec sérieux et émotions une histoire qui, traitée différemment, aurait pu vite se perdre. Empreint de nostalgie, de poésie et d’une satire toute en finesse, le film se montre surprenant, dramatique et drôle, ce qui en fait à coup sûr l’événement de ce début d’année.

Prochaines séances au Régency.

https://www.youtube.com/watch?v=e5AW-_ZPpDg

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee