Dragons 3, le monde caché : tout feu tout flammes

GGGGGG : flamboyant

S’inscrivant clairement dans la lignée de ses prédécesseurs, Dragon 3 est une véritable réussite et on se laisse volontiers emporter par cette nouvelle aventure avec les Beurkiens et leurs dragons. Nous retrouvons Harold, devenu chef de Beurk, et son fidèle Krokmou, devenu l’alpha de son espèce. Alors que vikings et dragons coulent des jours paisibles, une nouvelle « furie nocturne » fait son apparition. Le quotidien des habitants de Beurk va en être bouleversé.
Loin des films Disney qui, la plupart du temps, ne peuvent s’empêcher d’actionner le levier « avalanche de bons sentiments », Dragons 3 n’en fait jamais trop et sait appuyer là où il faut. L’animation est magnifique et en surprendra plus d’un, avec des scènes vraiment spectaculaires. Le résultat est bluffant et une attention toute particulière est accordée aux dragons, véritables héros du film. Les plus tatillons pourront critiquer les quelques facilités et maladresses scénaristiques, mais ils ne résisteront pas à la bonne humeur et à la poésie qui se dégagent de ce troisième volet. Ne vous y trompez pas, Dragons 3 est un film qui parle avant tout des volontés individuelles et de l’importance de les respecter, mais aussi de la faculté à savoir saisir le moment présent. Même si, avec ce message, le film ne prend aucun risque, il reste un moment savoureux et empreint de nostalgie, et sera certainement la dernière chevauchée des vikings et des dragons de Beurk.

Prochaines séances au Régency

#LecinédeGG

Soutenez-nous!
Le Gobelin du Ternois est gratuit et le restera grâce à vous!
Soutenez Le Gobelin du Ternois sur Tipeee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *