Black Panther : toujours le poing levé

GGGGGG : pantha-stique

Avec Black Panther, Marvel ressort un projet des années 1990 qui devait permettre à un certain Wesley Snipes de sortir les griffes. Finalement, c’est Ryan Coogler qui, fort du succès de Creed, a hérité du projet et imposé plusieurs de ses décisions aux studios. Le résultat est tout simplement l’un des meilleurs films issus des studios Marvel.

Après les événements de Civil War, T’Challa (Chadwick Boseman) revient au Wakanda pour monter sur le trône. C’est au même moment qu’un secret bien gardé refait surface. T’Challa est mis à l’épreuve et doit gagner le droit de devenir le Black Panther, roi et protecteur du Wakanda.

Se basant sur une intrigue plutôt classique où un grand méchant revient pour prendre le pouvoir, Black Panther réussit à éviter les facilités. Avec ses personnages intéressants, ses grands moments d’action et ses combats chorégraphiés à la perfection, le film se démarque de ses prédécesseurs en ayant à cœur de proposer une œuvre mature qui s’assume pleinement.

Alors que la majorité des films de super-héros se contente d’enchaîner des effets spéciaux qui ne laissent pas la place à de vraies performances d’acteurs, Black Panther met ses protagonistes au centre du récit. Le réalisateur utilise les effets spéciaux à bon escient et privilégie les prises de vue live avec des acteurs qui se donnent pour leur rôle.

L’action ne s’arrête jamais, sauf à quelques endroits, permettant ainsi de poser de vrais enjeux dramatiques. Déjà bourré de qualités, le film se montre aussi engagé politiquement et dénonce à plusieurs reprises le traitement du continent africain par les grandes puissances mondiales.

Avec Black Panther, Ryan Coogler confirme sa capacité à défendre ses choix artistiques et son envie de proposer des films de qualité. Il ne reste plus qu’à espérer que les prochaines sorties des studios Marvel suivent cet exemple et recommencent à nous faire rêver.

Prochaines séances au Régency

#LecinédeGG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page