Un peu de compétition et beaucoup de rigolade aux Crépinades de Magnicourt


Publicités


Les Ninjas étaient de retour pour ces quatrièmes Crépinades et décidés à tout donner pour conserver le totem qu’ils avaient remporté l’an dernier. Face à eux, une douzaine d’équipes étaient tout aussi déterminées à tout faire pour s’imposer à leur tour et surtout passer une bonne journée de rigolade : les Super Nanars, les Casa des Chatounettes, les Barbus, les Oktobières Fest et autres joyeuses équipes avaient enfilé leurs déguisements pour en découdre. La compétition s’est ouverte par une virée en bétaillère pour atteindre la course d’orientation qui devait permettre d’établir une première hiérarchie entre les équipes. L’après-midi, elles se sont retrouvées dans une pâture pour s’affronter lors d’épreuves aussi farfelues que les participants. Comment a pu leur venir l’idée d’engouffrer un maximum de ballons dans un bas enfilé sur la tête ? Les cinq jeunes Audacieux de Magnifête qui organisaient la journée ont inventé quelques nouvelles épreuves et en ont repris d’autres des éditions précédentes, comme la désormais incontournable course de ballots. Seul le ciel – et les services secrets israéliens – étaient maussades, car pour la centaine de participants et spectateurs, ce n’était que sourires, rires et cris d’encouragements. A l’issue de la journée, ce sont les Amélie Back And Fly qui ont pu apposer leur photo sur le trophée de cette édition 2019, mais finalement, tout le monde a gagné une grosse dose d’amusement et de bonne humeur pour poursuivre le week-end, à la ducasse de Magnicourt ou ailleurs.

Revenir en haut de page