Troisvaux : un dernier repas pour se dire au revoir et merci


Publicités


«Vous faisiez partie du paysage de la commune. Je vous souhaite bonne chance pour l’avenir. » Le maire de Troisvaux a salué une dernière fois les migrants, qui ont désormais quitté le village, lors d’un repas avec les habitants : une soixantaine de Trivallois et une vingtaine de réfugiés qui étaient encore hébergés à l’abbaye voici quelques jours, désormais au centre de Nédonchel. « L’idée de ce repas est venue des migrants, pour remercier les habitants de leur accueil », souligne le maire. Le conseil municipal a décidé d’inviter lui-même habitants et expatriés autour d’un repas inspiré de leurs traditions culinaires. « Je voulais remercier l’ensemble des réfugiés qui sont passés à Belval pour leur comportement. Quand vous traversiez le village, toujours un sourire, un bonjour envers les habitants. Autant de petits gestes qui nous ont permis de vous adopter et de vous apprécier », a salué Charles Torchy qui assume n’avoir aucun regret et tirer un bilan très positif de l’ouverture de son village aux exilés.

« La population et l’abbaye peuvent être fières de les avoir accueillis »

Même son de cloche du côté de l’abbaye de Belval : « Au début, nous avions des appréhensions, mais elles sont rapidement tombées. L’abbaye a joué son rôle. C’était une bonne expérience, dans un esprit d’humanité. La population et l’abbaye peuvent être fières de les avoir accueillis », se félicite Michel Guilbert, vice-président de l’association qui gère l’abbaye. Maintenant, les migrants repartis, les locaux libérés devraient accueillir une pension de famille pour les sans-abris. Néanmoins, cela suppose que l’association devienne propriétaire des bâtiments et des douze hectares du site. « C’est bien parti, les démarches se poursuivent. Nous serons fixés d’ici l’été », estime Michel Guilbert. Une fois propriétaire des lieux, l’association pourra développer librement ses activités économiques, sociales et touristiques. L’hospitalité envers les migrants a sans doute affecté la fréquentation du site ces derniers mois, mais c’est une page qui se tourne dans l’histoire de l’abbaye et des carnets de voyage des vagabonds de l’exil.

La soirée était dédiée à René Duchateau, adjoint au maire décédé jeudi matin.

#InfosLocales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page